Comment bien sécuriser son vélo électrique contre le vol?Un bon antivol ne garantit pas que votre vélo soit en sécurité. En effet, aucune serrure ne peut à elle seule assurer une sécurité absolue. Avec suffisamment de temps, d’efforts et les bons outils, toutes les serrures peuvent céder un jour ou l’autre.

A savoir que les voleurs ne sont pas intéressés par le vol de “votre” vélo ( sauf en cas d’affaire personnelle…) mais par le vol “d’un” vélo. Du coup, ils vont surtout opter pour un vélo électrique qui est facile et rapide à voler. 

C’est sûr qu’on ne peut pas protéger son VAE à 100% contre le vol. Sauf si vous faites la démarche auprès d’une assurance pour le couvrir. D’ailleurs, nous avons écrit un article à propos des assurances sur les vélos électriques. Par conséquent, pour vous aider, nous allons vous donner des conseils importants pour maximiser vos chances contre le vol.

Un antivol de vélo sécurisé

Bien sûr, un bon antivol, solide et robuste, est la base pour sécuriser son vélo. Recherchez un modèle adapté à vos besoins et qui a reçu des certifications appropriées. Il existe plusieurs types d’antivol en fonction de vos besoins. 

En effet, vous avez:

  • un antivol en U
  • un antivol à chaîne ou câble blindé
  • un antivol pliant
  • un antivol avec câble en spirale
  • un antivol avec des verrouilleurs de cadre.

Le mieux pour se renseigner sur ces objets qui peuvent vous sauver contre la vol, c’est de lire notre article à propos de nos tests des antivols 2021.

Un endroit sûr pour ranger votre vélo

Un endroit sûr pour ranger votre véloLe lieu de stationnement est souvent aussi important que l’antivol lui-même. En effet, plus votre vélo est garé de manière visible, dans des endroits peu fréquentés, plus il va attirer l’œil et la curiosité. Du coup, cela peut donner de mauvaises idées aux voleurs pour vous le dérober.

Il est donc idéal de garer votre vélo près des lieux très fréquentés (moins de risque que le vol se fasse devant un public), dans les zones surveillées par des caméras ou dans les zones où la police circule assez souvent. Généralement, si vous êtes en ville, les places ou les rues très fréquentées pour votre vélo électrique de ville.

Placez l’antivol sur le haut du vélo

Le meilleur des verrous, cadenas ou antivol ne vous sera d’aucune utilité si l’élément connecté peut être retiré rapidement à l’aide d’un simple tournevis. En effet, la position de l’antivol sur le vélo est également cruciale.

Si vous verrouillez , votre vélo, avec l’antivol, à proximité du sol, vous donnez au voleur la possibilité d’agir de manière plus ou moins discrète et d’utiliser le sol comme dépôt pour le coupe-boulons. 

Le principe de base est donc de monter l’antivol le plus haut possible sur le vélo, idéalement en utilisant le cadre de celui-ci. De plus, éviter de le mettre sur une roue, car celle-ci peut être aussi démontée. Et vu la valeur de la batterie et du moteur, c’est ce que les voleurs veulent. C’est pourquoi, privilégiez le cadre.

Choisir la bonne structure sur lequel l’attaché

Choisir la bonne structure sur lequel l’attachéNon seulement l’antivol et son emplacement sur le vélo électrique doivent être bien choisis, mais l’endroit où je fixe mon antivol joue également un rôle très important.

En particulier, les clôtures ou les rampes peuvent souvent être démontées ou détruites en peu de temps. Le voleur ne peut alors pas utiliser le vélo, mais il peut l’emporter rapidement et prendre son temps plus tard pour enlever l’antivol.

Par conséquent, vous devez toujours vous assurer que le point où vous attacher votre VAE fait pour résister aussi longtemps que la serrure. Bien sûr, les supports spéciaux pour vélos sont idéaux, mais les lampadaires,  les arbres et les éléments de construction fixes peuvent également être sécurisés.

Redoublez les mesures de sécurité de votre vélo

Bien sûr, pour sécuriser son vélo au maximum contre le vol, le mieux est sans doute de doubler voir tripler les moyens de sécurité. Dans ce cas, il est préférable de varier les types de serrure. Un cadenas en U fixe peut constituer l’ancrage principal. Tandis qu’un antivol à chaîne blindé peut servir de second dispositif de sécurité. Cela constitue un obstacle supplémentaire pour le voleur.

Bien sûr, cet effort supplémentaire entraîne également une augmentation des coûts, du poids à transporter et une certaine attention. Mais cela double voir triple vos chances d’éviter de vous faire voler votre vélo électrique.

Si vous avez acheté un VTC électrique ou bien même un vélo électrique pliant, cette double sécurité peut vous sauver contre le vol.

Enregistrement votre vélo

Si vous enregistrez votre vélo auprès d’un organisme tel que “Bicycode”, vous recevrez ce que l’on appelle marquage. Ce document permet d’identifier un vélo volé et rend la vente du VAE plus difficile pour le voleur.

D’ailleurs si vous souhaitez enregistrer le votre, je vous invite à suivre ce lien en cliquant juste ici.

Avoir un antivol fixe sur l’endroit où l’on stationne habituellement 

Avoir un antivol fixe sur l’endroit où l’on stationne habituellement 

Si vous voulez compter sur deux antivols et utiliser votre vélo pour vos déplacements quotidiens, c’est-à-dire que vous le garer tous les jours au même endroit, vous pouvez utiliser une petite astuce. Il suffit de déposer

 un deuxième cadenas sécurisé sur place et de s’y rendre tous les jours. Cela permet de gagner du poids et de l’espace dans le sac de transport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire