Petit logo MVE
Vélo électrique catégorie
E-BIKES
Vélos catégorie
VÉLOS
Trottinettes catégorie
TROTTINETTES
Accessoires catégorie
ACCESSOIRES
MATÉRIELS
Composants catégorie
COMPOSANTS
Informations catégorie
INFORMATIONS

Comment assurer son vélo électrique ? Quelle est la meilleure assurance ? Comparatif et Avis

De plus en plus de personnes passent à l’action et décident d’acheter un vélo électrique. Ce sont des appareils qui sont vraiment amusants et garantissent de nombreux avantages. Mais, toutefois, les vélos électriques sont beaucoup plus chers qu’un vélo standard. Cela est dû en partie à la technologie de haute qualité (batterie et moteur) dont les fabricants équipent leurs vélos électriques. C’est là que l’assurance pour vélo électrique est réellement intéressante

C’est pour cette raison que les VAE sont prisés par les voleurs. Comme le montre ce chiffre, près de 500 vélos sont volés dans la capitale chaque mois, selon le site sortiraparis.com. Par conséquent, une bonne protection pour votre VAE est d’autant plus importante. C’est pourquoi de nombreux adeptes du vélo à assistance électrique se demandent s’ils doivent souscrire une assurance spéciale pour ce type de véhicule.

Comparatif des meilleures assurances pour vélo électrique

Dans ce comparatif, vous retrouvez les meilleures assurances qui peuvent couvrir votre vélo électrique. Tous proposent des devis gratuits. Par conséquent, si vous êtes intéressé par l’une d’entre elles, pensez à faire un devis gratuit pour avoir la meilleure offre.

CYCLASSURULYGOKLINCCYCLANTRO
cyclassurulygoklinc zurichcyclantro
Gamme de vélos
Tous types de VAE
Gamme de vélos
Tous types de VAE
Gamme de vélos
Tous types de VAE
Gamme de vélos
Tous types de VAE
Option
Dégâts matériels
Vol
Dépannage
Option
Vol
Dégât matériel et du vélo
Sinistre
Option
Dégâts accidentels
Protection juridique
Assistance
Option
Dégâts matériels
Assistance 24 h / 24
Tarif à l’année
102 €
Tarif à l’année
78 €
Tarif à l’année
154 €
Tarif à l’année
117 €
4,8 / 54,5 / 54 / 54,3 / 5
je suis intéressé par cette assuranceje suis intéressé par cette assuranceje suis intéressé par cette assuranceje suis intéressé par cette assurance

L’assurance en plus d’un bon antivol

Assurance vélo électrique: Tout ce que vous devez savoir

De nombreux propriétaires de vélos électriques ne prennent pas d’assurance, car ils n’ont pas envie de payer et qu’ils ont déjà un bon antivol pour protéger leurs VAE. C’est du moins ce que beaucoup de cyclistes pensent. 

Mais, un antivol, aussi sûr soit-il, peut être crocheté ou cassé par des voleurs avec de bons outils et du temps. C’est pourquoi il est important de ne pas se fier uniquement à son antivol. Si vous voulez que votre cycle soit totalement en sécurité, le mieux, c’est d’investir dans une assurance spéciale pour les VAE.

Ainsi, vous l’aurez compris, assurer votre bicyclette électrique est la garantie d’être couvert contre toutes mauvaises surprises. Et, donc si vous êtes couvert, alors vous aurez l’esprit tranquille.

D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur les antivols, je vous invite à lire notre article sur les meilleurs antivols pour votre vélo électrique.

Qu’est-ce qu’une assurance pour vélo électrique ?

De nombreuses personnes connaissent certainement l’assurance pour voiture. Une assurance pour un vélo électrique n’est rien d’autre qu’une assurance vélo. L’assurance couvre généralement les parties spécifiques du vélo électrique, comme la batterie ou le moteur (éléments qui coûtent le plus cher).

Ainsi, avec une bonne assurance, les propriétaires de vélos électriques peuvent se couvrir non seulement contre le vol et le vandalisme, mais aussi contre les défaillances de l’électronique ou d’autres dommages. Avec le prix d’achat d’un vélo électrique, il vaut mieux limiter les risques et sécuriser son bien.  

D’ailleurs, voici une vidéo explicative qui vous montre comment fonctionnent les assurances pour les VAE. Ensuite, nous verrons plus en détail tout cela.

L’assurance vélo électrique en plus de l’assurance habitation et de la responsabilité civile ?

assurance vélo électrique en plus de l'assurance habitation

La plupart d’entre nous qui ont un appartement ou une maison ont déjà une assurance habitation. Dans ce contexte, la question est de savoir si une assurance spéciale pour le vélo électrique a un sens avec une assurance habitation déjà existante. 

Alors que l’assurance habitation normale couvre le vol jusqu’à un certain montant, l’assurance cycle va beaucoup plus loin. En effet, il protège le vélo électrique même dans son utilisation quotidienne.

Justement, contrairement à l’assurance habitation, une bonne assurance vélo électrique vous couvre dans les cas suivants : 

  • Cette assurance particulière est adaptée au tarif, à l’âge et à la situation dont vous gardez et garez, ainsi qu’à l’utilisation du vélo électrique. Par conséquent, vous payez uniquement ce que vous devez vraiment payer.
  • Certains assureurs couvrent également les dommages et le remplacement des composants individuels du VAE.
  • Ils vous assurent aussi contre le vol et la dégradation de votre bien.

Les assurances proposent souvent un service de réparation mobile ou à domicile.

Autre point important, la responsabilité civile ne suffit pas à couvrir votre vélo électrique. En effet, la responsabilité civile vous couvre seulement en cas de dommages corporels que vous pouvez causer à une tiers personne. Elle peut être comprise dans les contrats multi-habitation que vous avez peut-être souscrit auprès de votre assurance. Si vous ne bénéficiez pas de ce type contrat, alors vous pouvez faire la demande auprès de votre assureur pour un contrat avec la garantie responsabilité civile.

Quand est-ce que l’assurance habitation est suffisante ?

Dans de nombreux cas, l’assurance habitation ne suffit pas lorsqu’il s’agit de vélos électriques. L’assurance habitation ne couvre les dommages que si les voleurs volent le vélo électrique dans votre propre appartement, maison ou au sous-sol. De plus, en cas de sinistre dans votre domicile (inondation par exemple), le contrat habitation peut faire office de garantie. 

Donc, la couverture ne fonctionne pas, même en cas de vandalisme ou d’effraction. C’est pour cette raison que cette assurance habitation ne suffit pas à vous couvrir. Une assurance vélo électrique est essentielle pour une protection bonne et complète.

Quand est-ce que l’assurance vélo électrique est utile ?

Si le vélo électrique est un modèle très cher et de haute qualité, comme un vélo électrique de route, par exemple, il vaut mieux souscrire à une assurance pour votre VAE. Même les vélos électriques qui sont utilisés tous les jours, peuvent également être assurés. En effet, même les vélos électriques pas chers constituent quand même un certain investissement.

Une telle assurance peut s’avérer rapidement rentable si l’on considère les coûts d’achat d’un modèle électrique, surtout s’il disparaît soudainement. Effectivement, cela limite grandement les risques et notamment cela donne plus de tranquillités au cycliste qui possède un VAE. Vous pouvez consulter notre comparatif des meilleurs vélos électriques avant de choisir votre assurance. 

En revanche, pour les modèles plus anciens et de basse qualité, l’assurance est généralement moins intéressante.

Quels sont les avantages à avoir une assurance vélo électrique ?

avantages à avoir une assurance vélo électrique

Les cyclistes qui souscrivent une police d’assurance pour leur vélo électrique bénéficieront de certains bénéfices. Le plus grand avantage, en dehors de la somme assurée plus élevée en cas de vol, est le remboursement en cas de défauts des pièces à forte valeur comme la batterie ou le moteur du VAE.

Cette assurance s’applique de jour comme de nuit. Contrairement à certaines polices d’assurance habitation, celle-ci ne connaît aucune restriction concernant le lieu de stockage. 

D’ailleurs, l’assurance est naturellement utilisée pour vos trajets quotidiens et dans votre vie de tous les jours. Mais, elle est aussi très utile si vous partez en voyage avec votre vélo. Toutefois, le cycliste doit s’informer des conditions ainsi que des modalités de l’assurance avant un voyage. Attention, il existe des différences avec chaque assureur et toutes les assurances proposent différentes conditions.

Les propriétaires d’un vélo électrique bénéficient du fait que l’assurance fonctionne si des voleurs modifient des composants de votre bien. Il s’agit notamment de l’écran, la batterie ou le moteur. Même en cas de dommages causés par un accident ou un acte de vandalisme, les personnes concernées peuvent espérer un remplacement ou une réparation grâce à leur assurance vélo électrique.

Pour y voir un peu plus clair, voici un bref aperçu sûr que peut vous proposer une assurance pour VAE :

  • Protection en cas de vol ou de vol des accessoires (batterie, selle, moteur…),
  • Protection en cas de vandalisme ou de sinistre,
  • Assistance en cas de dommages corporels dus à des chutes ou des accidents,
  • Prise en charge des frais encourus en cas de batteries, de moteurs ou autres pièces électroniques défectueuses, 
  • Remplacement en cas d’erreurs de production ou de dommages dus à une mauvaise manipulation.

Quand est-ce qu’une assurance vélo électrique ne fonctionne pas ?

assurance vélo électrique ne fonctionne pas

En règle générale, l’assurance ne s’applique pas et ne couvre pas les dommages si les scénarios suivants se produisent :

  • le cycliste a prêté son vélo électrique et, dans ce contexte, des voleurs ou des vandales l’ont abîmé.
  • le VAE souffre de l’usure quotidienne, comme un pneu crevé ou un garde-boue tordu.
  • le cycliste participe à des compétitions au cours desquelles le vélo subit des dommages.
  • l’assuré a modifié de manière inadéquate le vélo électrique avant un accident. Cela affecte principalement les freins, les roues et le système d’entraînement. Votre vélo est effectivement limité à une vitesse d’assistance de 25 km/h. En effet, en augmentant la puissance de votre VAE en le débridant, vous vous exposez à ne plus être sous couverture de votre assurance. Cela peut être le cas si vous installez un kit vélo électrique différent de celui d’origine.

De plus, si vous optez pour un Speed Bike avec un moteur d’une puissance supérieur à 250 watts (une assistance motorisée pour atteindre une vitesse de plus de 25 km/h), votre engin doit rempli une multitude de critères sous peine d’être en effraction :

  • Des accessoires comme un casque à vélo sont indispensables,
  • une immatriculation de votre véhicule,
  • obligation de respecter le code de la route,
  • avoir un contrat d’assurance adapté à votre véhicule,
  • avoir un permis deux roues.

Si vous ne remplissez pas toutes ces garanties, alors ils peuvent vous dire non concernant le remboursement en cas de sinistre.

L’assurance pour votre vélo électrique : une garantie

Aucune contrainte sur le plan légale ne vous incite à souscrire à une assurance pour votre vélo électrique. Toutefois, dans bien des cas présentés ci-dessus, sans une assurance pour VAE, vous pouvez vous retrouver à effectuer des dépenses excessives liées à un vol ou à un accident. Un vélo électrique coûte en moyenne 1 500 à 2 000 euros, ce qui fait un sacré investissement, qu’il vaudrait mieux protéger, vous ne pensez pas ? En effet, il est nécessaire d’assurer une couverture de sa valeur monétaire, en plus de la valeur monétaire et l’apport quotidien que vous apportez personnellement. De plus, il ne sera pas coûteux d’assurer facilement son vélo électrique.

Le choix d’une bonne assurance vous préservera donc de ces situations potentiellement désastreuses. Vous aurez le loisir de profiter du plein potentiel de votre vélo, sans aucune crainte concernant de quelconques dommages, ou d’avoir peur qu’elle ne disparaisse du jour au lendemain, car l’assurance couvrira vos arrières. Vous aurez la tranquillité d’esprit, en consommant paisiblement votre investissement. Il n’y a rien de plus apaisant que de plus rassurant que de savoir que vous et votre vélo bénéficiez d’une couverture adéquate en cas d’accident ou de vol.

Par toutes les informations qui vous ont été communiquées, seriez-vous prêts à supporter les charges ? Faites donc le bon choix, souscrivez à une assurance pour VAE.

Conclusion

Au vu de l’augmentation des vols et du prix d’achat d’un vélo électrique, la souscription à une assurance est judicieuse dans la plupart des cas. De plus, elle couvre non seulement le vol et le vandalisme, mais souvent aussi les défauts et les dommages. Si l’on compare le coût de l’assurance par rapport au coût d’achat d’un nouveau vélo électrique, il s’agit d’un petit montant, et donc d’une bonne affaire.

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter notre guide afin d’éviter les erreurs au moment de l’achat de votre VAE.

FAQ sur les assurances vélos électriques

Quelles informations devez-vous avoir pour souscrire à une assurance vélo électrique ?

Pour pouvoir souscrire à une assurance pour votre vélo électrique, les assureurs ont généralement besoin de certains papiers et documents. En général, il demande les informations suivantes : 

  • le numéro du cadre
  • la preuve d’achat (facture), qui indique la valeur et l’âge du VAE
  • la preuve de la propriété d’un antivol sous la forme d’une facture
  • une photo de votre vélo électrique

L’assurance couvre-t-elle également une bicyclette électrique achetée d’occasion ?

Tous les propriétaires de VAE n’achètent pas leur vélo électrique neuf. En effet, au vu du prix, certains préfèrent acheter leur modèle d’occasion. Certaines assurances prennent en charge les vélos électriques d’occasion. Mais, ce n’est pas le cas de tous les prestataires.

C’est pourquoi les personnes qui veulent assurer les vélos d’occasion doivent toujours s’informer de manière approfondie. Dans tous les cas, les propriétaires doivent aussi être en mesure de présenter la preuve d’achat originale pour un vélo à assistance électrique d’occasion.

Comment choisir le bon fournisseur d’assurance pour mon vélo électrique ?

Afin de pouvoir choisir une bonne assurance vélo électrique adéquate et appropriée, les personnes doivent d’abord se poser quelques questions et clarifier leur situation.

Les questions que les personnes devraient se poser sont les suivantes :

  • Quel âge a mon vélo électrique ?
  • Quelle est la valeur de mon VAE ?
  • Est-ce que je veux une assurance pour la France ou pour l’ensemble de l’Europe ou même pour le monde entier si je voyage beaucoup ?
  • L’assurance doit-elle aussi couvrir les dommages accidentels ?
  • L’antivol que j’utilise pour mon vélo électrique répond-il aux exigences de l’assurance ?
  • Pendant combien de temps dois-je utiliser la protection de l’assurance pour mon VAE ?

Par exemple, le franchise Cyclassur constitue une bonne option. Une autre franchise qui propose des tarifs intéressants, c’est Ulygo.

Quelle option puis-je avoir pour que mon vélo et les matériels associés soient couverts ?

Comme dans tous types de contrats, il existe différentes options pour couvrir vos matériaux, dont votre VAE. Voici les différentes gammes de contrats qui peuvent, vous être proposé par les assurances :

  • Assurance Premium : ce type de contrat permet aux assurés d’être couverts en cas de vol, en cas d’accident et de dégradation. En fonction de l’option que vous avez prise, vous pouvez être plus indemnisé. L’avantage de cette formule est qu’elle couvre entièrement votre vélo et vous indemnise à 100 %. L’inconvénient est le prix qui coûte plus cher que les autres contrats.
  • Assistance vélo : c’est un contrat qui permet le dépannage de votre VAE en cas de problème. Il ne coûte vraiment pas cher à l’année. En effet, cela coûte entre 50 et 60 euros suivant votre modèle. L’assurance prend en charge les coûts liés au dépannage en cas de chaînes cassé ou de crevaison de vos pneus. Le principal avantage est le dépannage pour un prix réduit. Le principal inconvénient est qu’il n’y a pas d’indemnisation en cas de sinistre ou d’effraction sur votre engin.
  • La responsabilité civile : c’est un contrat qui est essentiel, car il couvre les dommages que vous pouvez directement causer à une tiers personne. Ces dommages peuvent être matériels ou physiques en cas d’accident. À savoir, qu’elle n’est pas obligatoire, excepté pour le Speed Bike considéré comme un cyclomoteur. Le principal avantage de cette option est qu’elle ne coûte pas cher (100 euros par an) tout en couvrant les dégâts qu’on peut causer à autrui. Le principal inconvénient est qu’il n’y a pas d’indemnisation en cas de vol ou d’effraction sur votre modèle.

Geoffrey
Geoffrey

Ancien chaudronnier, passionné de vélo et originaire du Sud-Ouest, il mélange habilement expertise technique et amour du cyclisme pour vous offrir un contenu de haute qualité.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Meilleur velo electrique
Logo
Shopping cart