Kit vélo électrique : comment construire son VAE soi-même

Vous avez un vieux vélo chez vous et vous voulez en faire un assistant au pédalage ? Voici ce que vous devez faire ! Nous allons vous expliquer comment construire votre VAE avec les meilleurs kit vélo électrique.

Vous avez déjà pensé à vous procurer un vélo électrique pour vos balades, mais les prix sont beaucoup trop élevés ? Sur internet, on voit fleurir des kit vélo électrique de conversion. Ce sont de véritables laboratoires portables qui vous permettent de transformer votre vieux vélo en VAE, facilement.

Kit vélo électrique complet

Tableau des Kits vélo électrique

SEASON B07V2F43PV‎Bafang BBS02B48V750WTongSheng TSDZ2Bafang BBS01B
Kit SEASON B07V2F43PVKit Bafang BBS02BKit vélo électrique TongSheng TSDZ2Kit vélo électrique Bafang BBS01B
SEASONLogo BafangTongShengLogo Bafang
Moteur
350 W
Moteur
750 w
Moteur
500 W
Moteur
250 W
Batterie
36 Volts
Batterie
48 Volts
Batterie
48 Volts
Batterie
36 Volts
Installation
cadre
Installation
Cadre
Installation
Cadre
Installation
Cadre
Poids
3,5 kg
Poids
4,3 kg
Poids
3,6 kg
Poids
3,8 kg
Vitesse max
32 km/h
Vitesse max
50 Km/h
Vitesse max
37 km/h
Vitesse max
25 lm/h
4.5 out of 5 stars4.1 out of 5 stars4.6 out of 5 stars4.4 out of 5 stars
le Vélo Electrique Pliant 12“ City E-Bike sur amazonle Vélo Electrique Pliant 12“ City E-Bike sur amazonle Vélo Electrique Pliant 12“ City E-Bike sur amazonle Vélo Electrique Pliant 12“ City E-Bike sur amazon

Qu’est-ce qu’un kit vélo électrique ?

Vous connaissez tous l’existence des vélos électriques. Il s’agit de véhicules à usage urbain ou tout-terrain qui incorporent dans leur châssis un moteur qui est électrique et écologique. Un mécanisme particulier permet d’avoir un pédalage assisté. C’est un produit qui se vend depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, les fabricants on atteint un niveau de technologie et de construction particulièrement excellent.

Bien évidemment, le principal problème des vélos électriques, est le coût très élevé de l’achat. C’est un problème qui peut freiner de nombreuses personnes. Cela est dû au fait que très peu d’entreprise local investissent dans ce domaine.

Alors que les principaux acteurs de la catégorie sont presque tous situés en Europe du Nord, évidemment il faut considérer le coût de l’importation avant d’en acheter un. Cependant, dans les magasins en ligne ont commencé à apparaitre certains kits de conversion qui expliquent étape par étape comment construire un vélo électrique. Le processus peut sembler assez simple sur papier, il s’agit essentiellement de rendre le pédalage de votre vélo assisté. Voyons ensemble et dans le détail comment procéder.

Si vous ne souhaitez pas réaliser le montage du vélo vous même ou que vous avez les finances pour vous en procurer un, vous pouvez vous renseigner sur les modèles de VTC électrique ou encore les vélos électriques pliant.

Composants des vélos électriques

Par rapport à un vélo conventionnel, le vélo électrique est équipé d’une série de composants supplémentaires. Voici ci-dessous, les éléments présents sur un vélo électrique de base :

  • Moteur
  • Batterie
  • Chargeur de batterie
  • Le frein ou le commutateur électrique
  • Unité de contrôle
  • Serrure d’allumage
  • Capteur de pédalage
  • Indicateur du pourcentage de batterie restante

Éléments contenus dans le Kit vélo électrique

Un kit de base est la majeure partie du temps composé de 11 éléments. Ils vous permettent de transformer un vélo classique, en vélo électrique. Voici la liste d’un kit vélo électrique :

  • Le moteur d’une puissance d’environ 250 watts. Il est suffisant pour permettre à l’appareil de pédaler de manière autonome en atteignant une vitesse modérée sans aucun effort. Cela équivaut à environ 30 km/h, bien que la limite maximale autorisée par la loi soit de 25 km/h ;
  • Une chaîne ;
  • Un Affichage LCD ;
  • Roue libre avec adaptateur ;
  • Contrôleur de moteur ;
  • Plaque de montage ;
  • Boulons ;
  • Levier de frein ;
  • Indicateur du niveau de la batterie ;
  • Interrupteur ;
  • Barre de 18 cm.
  • La batterie n’est généralement pas incluse et doit être achetée séparément.

Kit vélo électrique pour montage

Comment construire un vélo électrique à l’aide de kits de conversion ?

Les kits vélo électrique se composent très souvent de deux parties principales. La section centrale avec le moteur, le pignon pour la chaîne, le moyeu de connexion pour les pédales et la batterie. L’utilisateur doit retirer l’ancien moyeu de son vélo et installer le nouveau, à l’intérieur duquel se trouve le moteur. A partir de ce moment, faites les connexions avec la batterie par des câbles spéciaux.

L’opération ne semble pas si compliquée que ça de prime abord. Il y a cependant quelques éléments qui doivent absolument pris en compte.

Les étapes en bref

La première chose, c’est le positionnement de la batterie. Chaque vélo électrique est alimenté par une batterie. Il en existe de différentes capacités sur le marché, même dans les vélos déjà préparés pour l’assistance au pédalage. Cependant, si vous décidez d’acheter un kit vélo électrique, vous devez décider de l’emplacement de la batterie, car celle-ci aura un vrai impact sur deux facteurs :

  • Suivant l’emplacement de la batterie, l’équilibre du vélo n’est pas le même.
  • Suivant l’emplacement, la taille de la batterie ne sera pas la même et de ce fait l’autonomie serra différente.

La fixer sous la selle impliquera de choisir une batterie de faible capacité, tandis que la placer sous le bandeau central déséquilibrera le vélo pendant la conduite. Les meilleures positions sont au centre de la carrosserie, juste au-dessus de la couronne, ou, si possible, dans le support arrière, au-dessus de la roue. De cette manière, la stabilité du véhicule est garantie et un pédalage déséquilibré est évité.

Une fois la batterie connectée à l’aide des blocs fournis avec le kit, vous devez démonter l’ancien moyeu et la couronne du vélo à l’aide de clés spéciales, afin de connecter le nouveau. Le moyeu contient les câbles d’alimentation du moteur, qui doivent ensuite être connectés à la batterie. Enfin, le panneau de commande est fixé sur le guidon, dans la position qui semble la plus confortable. Le panneau contrôle évidemment l’allumage, l’arrêt et les fonctions supplémentaires telles que la vitesse lorsqu’elle est disponible, etc.

Combien coûte la transformation d’un vélo électrique ?

Les coûts d’un kit vélo électrique de montage en vente sur internet est très variable. D’un minimum de cent euros à certains qui peuvent atteindre plusieurs centaines. Ces derniers intègrent également des fonctions et des caractéristiques en plus, comme la vitesse et le contrôle de l’accélération de la roue, certains paramètres de base dans le panneau de commande, etc.

Si vous possédez déjà un bon vélo chez vous, vous n’avez certainement pas besoin d’acheter un nouveau vélo électrique déjà prêt. Les kits vélo électrique peuvent être installés très facilement, même par un néophyte. Si vous ne vous en sentez pas capable, vous pouvez bien évidement demander à un centre spécialisé pour l’installation, moyennant finances.

Ce que nous pouvons vous faire remarquer, c’est que presque tous les kits en vente sur internet son démunies de batterie. Il est évident que tout le monde n’a pas besoin de la même puissance, car pour certains, une batterie plus petite et moins cher peut convenir.

En second lieu, le choix de ne pas équiper ces kits de la batterie découle également de facteurs esthétiques. Si on prend un groupe moteur avec certaines formes, il n’est pas forcément adapté à n’importe quel vélo du marché.

Critères d’achat du Kit vélo électrique

Avant de procéder à l’achat d’un kit vélo électrique, il est fondamental d’analyser les différentes caractéristiques et critères. Assurez-vous de l’achat d’un produit qui reflète de manière satisfaisante vos besoins. Analysons ces aspects ci-dessous et découvrons comment ils influencent l’achat du kit.

Puissance

Il s’agit d’une caractéristique fondamentale, car normalement le vélo électrique est acheté pour éviter la fatigue du pédalage. Pour cela, il doit disposer d’un moteur puissant, c’est pourquoi nous vous recommandons de choisir un kit vélo électrique qui en possède un adéquat.

Si votre objectif est d’utiliser l’appareil fréquemment et de parcourir quotidiennement de courtes distances, le moteur le plus adapté sera celui d’une puissance de 250 watts.

Si vous souhaitez utiliser le vélo à des fins professionnelles, vous pouvez choisir des moteurs d’une puissance de 500 watts, utiles en cas de pentes et de montées raides. D’une manière générale, un moteur puissant est utile pour garantir une accélération initiale adéquate, de manière à faciliter le pédalage ultérieur.

Matériaux utilisés

Les matériaux avec lesquels sont fabriqués les différents composants du kit vélo électrique sont fondamentaux. Ils garantissent la sécurité totale et la longévité du produit final. Il est important que le kit contienne des vis en acier inoxydable et des pièces moulées en aluminium. En somme, des éléments utiles pour assurer la durabilité et donner de la stabilité au moteur.

L’écran LCD, quant à lui, est facilement remplaçable et si l’écran intégré ne vous satisfait pas, vous pouvez toujours en acheter un séparément.

Kit vélo électrique écran LCDMontage du Kit vélo électrique

Le montage des différents composants du kit sur le vélo classique que vous possédez déjà n’est pas du tout facile. Surtout s’il n’y a pas de livret d’instructions de montage à l’intérieur du kit. Notre conseil, en effet, est de s’en remettre à la recommandation d’un expert et à ses conseils. Ou encore, de procéder à l’achat d’un kit plus sophistiqué qui comporte les différentes étapes à réaliser pour effectuer un montage correct.

Moteur

Moteur vélo électrique BoschOutre la puissance du moteur, il est important de considérer les caractéristiques de l’élément lui-même. Normalement, nous avons affaire à des moteurs électriques à courant continu dont la tension varie de 12 à 48 V. Ils sont installés sur l’axe de la roue arrière ou axialement aux pédales par l’intermédiaire d’un engrenage et d’une chaîne de transmission.

Les moteurs d’un vélo électrique se divisent en deux catégories : les moteurs sans balais et les moteurs à balais. Les premiers sont plus chers et ne nécessitent aucun entretien.

Batterie

Batterie vélo électriqueIl existe actuellement plusieurs modèles de batteries sur le marché, qui diffèrent par leur capacité et leurs composants chimiques. Les batteries lithium-ion, qui ont de 10 à 15 Ah et de 24 à 36 V, sont capables de couvrir (selon le poids du véhicule et du conducteur) de 40 à 180 km.

Dans les années précédentes, cependant, étaient utilisées et préférées les batteries au plomb et NiMh, de 12 à 24 V, 10 Ah, avec un poids plus important et une capacité certainement moins performante que les actuelles. On trouve encore des batteries au plomb aujourd’hui, car elles sont moins chères et plus accessibles.

Pédalage

Capteur de pedallagePour que le pédalage soit performant, il est nécessaire qu’il dispose d’un capteur, utile pour communiquer à l’unité de contrôle qu’il y a pédalage, afin d’activer le moteur. Sur le marché, il existe deux types de capteurs :

  • Ceux capables de détecter la rotation des pédales. Les premiers sont réalisés au moyen d’aimants, utiles pour activer le capteur placé sur le cadre du vélo à chaque coup de pédale ; ils sont les moins chers et retardent le départ.
  • Ceux qui perçoivent également l’effort imprimé par le cycliste sur les pédales. Les seconds, au contraire, sont plus chers et réactifs, garantissant ainsi un pédalage naturel.

Capteur de pression

Les modèles qui sont équipée d’un moteur sur l’axe de la pédale, possède un capteur de pression capable d’activer le moteur à la moindre pression exercée par le pied sur la pédale. Cela implique que l’activation du moteur ainsi que le démarrage se produisent instantanément. Mais si la pression sur la pédale est absente, aucune de ces actions ne se produisent et le vélo reste simplement immobile.

En somme, il est possible de réguler et de moduler la poussée pendant le trajet. De cette façon, elle se produis de manière naturelle, précise et spontanée. En somme, comme un vélo ordinaire.

En revanche, en fonction des différences de niveau de la chaussée, l’inconvénient est de devoir pédaler plus souvent. D’un point de vue positif, cela contribue toujours à améliorer l’entrainement physique du cycliste. En effet, cela maintient son cœur, ses muscles et sa circulation sanguine actifs.

Autonomie

C’est un facteur qui dépend d’une série de caractéristiques et d’aléas :

  • Le parcours emprunté
  • Le type d’asphalte
  • Le poids du cycliste
  • Les vêtements qu’il porte
  • La posture
  • La vitesse du vélo électrique
  • L’état de la batterie
  • La pression des pneus

En prenant en compte un vélo électrique de puissance moyenne, nous pouvons dire qu’une batterie de 3000 W/h est capable de parcourir environ 55 Km. Cette moyenne varie selon le chemin emprunté, en pleine montée (35 Km) ou sur du plat (75 Km).

Cependant, les données habituellement rapportées concernant l’autonomie du vélo se réfèrent comme suit :

  • Un chemin sans pente
  • Un cycliste qui pèse environ 70 Kg
  • Qui se déplace à 20 Km/h en position verticale ou légèrement inclinée
  • Sur un asphalte en bon état et peu rugueux

L’autonomie des batteries diminue progressivement avec le temps. Elles peuvent durer environ 18/24 mois avant de devoir être remplacées, si elles sont conservées dans des conditions optimales.

Montage étape par étape d’un kit vélo électrique

  • Mettez la batterie en charge
  • Positionner la roue
  • Installez le capteur PAS sur la pédale
  • Placez l’écran d’affichage sur le guidon de votre vélo.
  • Mettez les freins sur le guidon.
  • Pile au lithium et changement du régulateur
  • Procédez à la configuration de tous les câblages du vélo.
  • Ajustez le câblage
  • Vérifier le fonctionnement général du système

Avant de commencer l’explication en détail, nous avons quelques conseils pour acheter un kit de vélo électrique avec batterie.

Pour ce faire, assurez-vous que le kit de conversion pour vélo électrique comprenne tous les composants nécessaires. Cela vous épargnera quelques tracas et quelques contretemps dans votre montage. Dans la plupart des cas de kit vélo électrique, il est inclus tous les matériaux nécessaires à leur installation.

Il est également essentiel que la batterie soit au lithium, car elle vous offrira des performances bien supérieures à toutes celles au plomb.

Un autre point essentiel est la garantie. Toutefois, si vous décidez d’acheter un kit de vélo électrique bon marché, nous vous recommandons de sélectionner un modèle avec au moins un an de garantie.

Et sans plus attendre, nous allons assembler le kit vélo électrique :

1. Charger la batterie au lithium du Kit vélo électrique :

Charger la batterie du kit

Une fois que vous avez ouvert le kit de vélo électrique, vérifiez que tout est en ordre. La première chose à faire est de charger la batterie au lithium.

Ce ne serait pas la première fois que quelqu’un pense ne pas savoir comment installer un kit pour alimenter le vélo. La seule chose qui se produit c’est que la batterie n’est pas chargée.

2. Positionner la roue :

Si vous avez un kit vélo électrique moins chers avec batterie. Vous devez vérifier que la roue et son moteur sont déjà montés et prêts à fonctionner.

Si vous l’achetez dans un magasin, assurez-vous que la roue et les essieux soient parfaitement positionnés, alignés et montés. Sinon, le travail de montage et d’ajustement des rayons de la jante est coûteux et nécessite des matériaux spécifiques qui ne sont pas toujours disponibles.

Rappelez-vous que certains kits de vélos électriques sont disponibles avec des batteries, avec des moteurs arrière ou avant, et une puissance de 250W à 1000W.

Une fois que vous avez le kit, il vous suffit de remplacer la roue de votre vélo, que vous voulez motoriser, par celle avec le moteur électrique (à l’avant ou à l’arrière).

Dans le cas de l’arrière, vous pouvez conserver les pignons d’origine et les adapter à votre nouvelle roue motorisée, ou acheter le kit avec les pignons déjà préinstallés.

3. Capteur de pédale PAS :

Montage des manivelles

Le troisième point est le placement du capteur sur la pédale du vélo. Selon le type de capteur que vous avez, vous devrez retirer la pédale pour l’insérer, ou vous pouvez le faire sans faire cet exercice. Ce composant circulaire intègre des aimants qui détectent le pédalage et « informent » le moteur qu’il faut se déplacer afin de vous aider.

4. Mettre en place l’écran d’affichage :

Montage de l'écran

À ce stade, il est temps d’installer l’écran d’affichage sur le guidon du vélo. Vous devez commencer par positionner l’écran d’affichage, et l’ajuster avec les ancrages disponibles.

Certains modèles peuvent afficher différentes données, voir toutes :

  • Choisir parmi plusieurs niveaux d’assistance ou désactivez l’assistance à la pédale.
  • Visualisez le niveau de charge de la batterie en temps réel
  • Voir vitesse de déplacement
  • Savoir combien de kilomètres vous avez pédalé.

5. Freins :

Toujours sur le guidon, vous pouvez remplacer les freins standards, par des freins électriques plus puissant provenant de certain kit.

6. Batterie et contrôleur :

Il est temps d’installer le contrôleur et la batterie du vélo électrique. Selon le type de batterie que vous avez acheté, vous l’installerez à un endroit spécifique.

Cela dépend aussi du type de batterie que vous installez, le contrôleur sera-t-il connecté à celle-ci, ou indépendant. Dans tous les cas, vous devez toujours avoir le câblage en place pour faciliter l’installation.

Toutes les batteries sont amovibles, ce qui vous permet de les recharger à tout moment et en tout lieu.

N’oubliez pas que le contrôleur est un élément clé, car il recueille l’énergie de la batterie et la distribue au reste des éléments du kit.

7. Configurez le câblage du vélo :

Câblage du kitC’est sans doute l’une des étapes les plus importantes, à laquelle vous devez vous atteler sans vous précipiter.

Connexion par connexion, nous devez connecter tous les circuits électriques qui composent le kit pour vélo électrique jusqu’à ce que tout soit parfaitement fermé.

8. Ajustement des câblages :

Capteur de vitesse

Une action complémentaire à la précédente. En utilisant les brides et le matériel de fixation disponibles dans le kit, ajustez le câblage dans les différents points du cadre et du reste du vélo. Il est important d’éviter que les câbles ne se détendent ou se promènent n’importe comment, et ne s’endommagent.

9. Vérifier le fonctionnement du système :

Une fois l’ensemble du système connecté, vous devez procéder aux vérifications nécessaires.

Vous pouvez voir si l’écran s’allume. Si, lors de la rotation des pédales, la force du moteur entre en jeu pour fournir de l’énergie, et si les freins fonctionnent efficacement.

Finalement, vous pouvez profiter de votre vélo avec le kit électrique, uniquement de la manière que vous choisissez !

Enfin, si pour une raison quelconque vous avez rencontré un inconvénient, veuillez contacter ou faire part de vos préoccupations aux revendeurs. Si un problème technique survient, la garantie doit pouvoir faire fonctionner le SAV.

N’oubliez pas de vous équiper de votre protection avant de sortir une fois que votre vélo électrique est prêt, et de prendre un sac pour vos balades !

FOIRE AUX QUESTIONS

Quel kit vélo électrique choisir ?

Pour faire le bon choix, un kit de conversion de vélo électrique doit forcément comprendre un certain nombre de composants : en premier lieu le moteur, puis un écran LCD qui permet d’afficher la vitesse du vélo et le niveau de charge de la batterie.

De nombreux kits comprennent également des accélérateurs et des freins à connecter. Pour certains modèles, il y a aussi la roue arrière qui intègre le moteur, si vous décidez de placer le moteur à l’arrière du vélo.

Il sera également important de vérifier si le kit est vendu avec un manuel d’instructions, ou s’il existe des indications disponibles sur le net pour le monter de la bonne manière.

Où acheter un kit vélo électrique ?

Les kits permettant de transformer un vélo normal en modèle électrique est certainement la solution la plus pratique pour diminuer l’effort du pédalage. Ainsi, vous n’avez pas besoin d’acheter un vélo électrique neuf, qui serait bien plus cher.

Ces produits sont pour le moment assez peu répandus dans les magasins physiques. En revanche, ils sont disponibles chez les détaillants en ligne et notamment sur Amazon. Vous pouvez y comparer les avis des utilisateurs et choisir le modèle qui correspond le mieux à vos besoins.

Comment ajouter une assistance électrique sur un vélo ?

Il existe beaucoup d’excellents kits de conversion de vélo électrique sur le marché. Si vous prêtez attention à leurs spécifications techniques (et à celles de votre vélo), vous pouvez construire vous-même un vélo électrique fonctionnel et vous amuser à exposer vos talents de bricoleur

Il existe de nombreux kit vélo électrique différents, pour répondre aux goûts et aux besoins de chacun, et vous pouvez :

  • Monter une roue motrice, avant ou arrière
  • Fixer une unité d’entraînement sur le support inférieur
  • Monter un moteur au-dessus de la roue arrière et conduire votre vélo avec l’assistance des pédales grâce à un embrayage
  • Plus subtilement, cacher un moteur sous la tige de selle.

Le plus simple ne nécessite que le remplacement d’une des roues du vélo. D’autres kit vélo électrique vous offrent plus de flexibilité, mais nécessitent aussi plus d’attention pour la configuration.

Quel est le meilleur moteur pour vélo électrique ?

Quand vous souhaitez pédaler et rechercher la gratification maximale dans les hautes fréquences, Shimano peut être indiqué.

Si vous préférez rouler sur de longues distances et avoir un moteur dynamique qui vous suit dans toutes les situations : avec une assistance variable, Bosch est certainement le bon choix.

Si au contraire vous souhaitez un vélo électrique facile à utiliser, silencieux, avec une belle autonomie et l’avantage de l’assistance dynamique : envisagez d’acheter un moteur Yamaha.

Enfin, si vous voulez tout avoir dans un seul produit… La marque Brose est toute trouvée !

Quel est la bonne puissance pour un vélo électrique ?

Ce qui rend les batteries de différents fabricants comparables, c’est la capacité énergétique, qui est exprimée en wattheures (Wh). Plus la valeur est élevée, plus vous pouvez parcourir de kilomètres avec une seule charge. Les batteries les plus courantes sont de 250 à 600 Wh.

Cependant, une valeur plus élevée signifie également qu’une batterie identique de la même marque est plus lourde. Le nom même de la batterie permet souvent de connaître sa puissance, même si celle-ci est clairement indiquée sur la batterie. Vous y trouverez également des informations sur la tension électrique (V) et la capacité en ampères-heures (Ah). Le produit des deux valeurs donne la valeur exacte en wattheures.