Comment débrider un vélo électrique ?

Comment débrider un vélo électrique ?Les vélos électriques sont construits en respectant une limitation de vitesse autant pour la sécurité du conducteur que pour celle des autres usagers. Par ailleurs, cette vitesse maximale exigée ne satisfait pas toujours l’attente de certains conducteurs de vélo électrique. Pour cela, ces derniers ont recours au débridage du vélo qui leur permet d’augmenter la vitesse de l’assistance.

Le débridage est une pratique devenue courante qui permet à de nombreux cyclistes d’atteindre leurs objectifs. Que ce soit sur VTT, un VAE de ville ou bien même un VTC électrique, vous avez la possibilité de le débrider. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir pour débrider un vélo électrique.

Voici quelques modèles de puce pour vélo électrique pour le débridage :

Speedbox 3.0 Bosch + Extracteur de manivelle Kit de tuning pour vélo électrique.

C’est une puce qui fonctionne sur tous les Bosch de 2013 à 2020. Avec l’achat de cette puce, vous pouvez régler jusqu’à 5 niveau de vitesse:

  • 15,
  • 20,
  • 25,
  • 30
  • et 99 Km/h

Pour terminer, l’installation est assez simple et le prix est abordable.

Speedbox 1.0 pour moteur Shimano

C’est une puce qui fonctionne avec les moteurs Shimano E8000, E7000, E6100, E5000. De ,plus, ce kit de tuning n’est pas fait pour les VAE qui sont équipées d’un système de changement de vitesses électronique. Avec l’achat de ce produit, vous avez la possibilité d’atteindre les 50 km/h. Il est aussi important de souligner qu’il n’est pas compatible avec le dernier moteur Shimano 2021 EP8000.

Speedbox 2.0 E-Bike Tuning pour Moteurs Yamaha

C’est une puce qui fonctionne avec les types de véhicule électriques Yamaha de 2014 à 2018 avec moteurs Yamaha PW. Théoriquement, avec ce produit, vous pouvez pousser votre appareil jusqu’à 99 km/h.

Débrider un vélo électrique : C’est quoi ?

Débrider un vélo électrique : C’est quoi ?Pour pouvoir comprendre ce qu’est un débridage de vélo électrique, il est important d’avoir un aperçu sur le fonctionnement de ce dernier. En effet, le vélo électrique est un vélo qui est construit avec un moteur et une assistance pour accompagner le cycliste dans ses efforts. Il lui sert d’appui lors d’une reprise de conduite ou dans les montées à forte pente. 

Les moteurs des VAE peuvent fournir une puissance maximale de 250W soit une vitesse de 25 km/h au compteur. Cependant, cette valeur peut être dépassée lorsqu’on arrive à débrider le vélo. Autrement dit, il existe une pièce communément appelée “bride du constructeur” chargée de réguler la vitesse du vélo afin qu’elle soit maintenue à 25 km/h.

Ainsi donc, toutes les fois où on arrive à éliminer cette contrainte, on parle du débridage du vélo électrique. Cette manœuvre qui est une tâche nécessitant une technicité de pointe permet de remonter la vitesse du vélo a plus de 45-50 km/h. La puissance du moteur est donc entièrement libérée , offrant ainsi au cycliste la possibilité de rouler assez vite

En gros, le débridage un vélo électrique, c’est supprimer le bridage du constructeur afin de libérer toute la puissance du moteur électrique. Pour réaliser le débridage, il existe plusieurs méthodes qui nécessitent plus ou moins des compétences techniques. 

Du coup, vous l’aurez bien compris, que ce soit sur un vélo électrique de route, un vélo de ville, un VTC ou bien même un Fatbike, il est possible de débrider le moteur. 

Comment débrider un vélo électrique ?

Le débridage peut s’appliquer à tous les vélos électriques. Que vous ayez un moteur Bosch, Yamaha ou bien Shimano, vous pouvez le débridez. De plus, il s’agit d’un procédé qui peut être plus ou moins facile à réaliser selon la méthode utilisée. En premier, le débridage de son vélo électrique ne signifie pas détruire le moteur électrique. Aussi longtemps que ce dernier sera fait convenablement, l’état du moteur sera conservé. Concernant donc le débridage de vélo électrique, il existe deux grandes méthodes à employer pour le réaliser.

“Tromper” les données du contrôleur électronique

La première méthode consiste à envoyer des données fausses au contrôleur électronique. Il s’agit de tromper le contrôleur technique du vélo en lui faisant croire que le capteur de vitesse est toujours de 25 km/h. Alors qu’en réalité, cette valeur n’est plus maintenue et que la vitesse du vélo va au-delà. Juste pour que vous y voyez un peu plus clair, le capteur est présent sur le cadre alors que l’aimant se trouve sur la roue. 

Enlever le bridage du moteur

Enlever le bridage du moteurLa deuxième méthode connue et la plus évidente au vu du rôle de la bride du constructeur est de supprimer cet élément. En termes clairs, il faut supprimer entièrement le système de bridage du constructeur monté sur les moteurs. Cette manœuvre permet alors de libérer la puissance de l’engin afin de lui donner la possibilité de déployer son plein potentiel. Cependant, il faut préciser que le type de débridage varie en fonction du vélo électrique concerné. 

Loin d’être une activité facile à réaliser, que ce soit passer outre la sécurité du contrôleur technique ou supprimer le bride, une expertise est nécessaire. Le débridage peut se faire grâce à un kit de débridage, ce qui est d’ailleurs conseillé par les spécialistes en la matière. Toutefois il se pourrait que le débridage se produise en déconnectant le câble du capteur de vitesse (qui fonctionne avec un aimant) ou en changeant ces éléments constitutifs.

Pour plus d’informations sur les kits pour VAE, n’hésitez pas à lire notre guide complet sur les kits. A noter que beaucoup de modèle sont disponible sur Amazon et que la livraison est gratuite.

D’ailleurs, si vous voulez un exemple de débridage du moteur d’un VAE, alors n’hésitez pas à regarder la vidéo qui suit.

Faire la distinction entre les speed bikes et les vélos électriques (ou VAE) 

En France, il est très important de faire la distinction entre deux catégories de VAE :

Les VAE

Comme mentionné précédemment, les VAE, même les modèles pliants,  sont limités par une assistance qui peut ne peut pousser le vélo au-delà de 25km/h. Avec ces types de véhicule, vous pouvez rouler sur la voie publique au même titre qu’un vélo classique sans moteur

A partir du moment où vous débridez votre VAE, alors vous passez dans une autre catégorie en ce qui concerne les classes des cyclos. En effet, vous êtes considéré comme un cyclomoteur, au même titre qu’un scooter ou qu’une mobylette. Dans ce cas:

  • il est formellement interdit de rouler sur les voies cyclables
  • vous devez avoir une plaque d’immatriculation
  • vous devez obligatoirement souscrire à une assurance,
  • vous devez obligatoirement avoir au minimum le BSR.
  • etc…

Les speed bikes 

Les Speed Bikes sont des vélos ultra puissant qui peuvent atteindre une vitesse d’assistance jusqu’à 45 km/h. Vous l’aurez compris, ces modèles n’ont nullement besoin de débridage pour aller vite. Ces Speed Bikes sont aussi considérés comme des cyclomoteurs comme un scooter. Donc ces “vélos rapides” doivent obligatoirement: 

  • respecter le code de la route
  • le port du casque,
  • avoir une immatriculation
  • avoir une assurance,
  • avoir un permis deux roues.

Loi concernant le débridage d’un vélo électrique

A la sortie des vélos électriques, la législation a limité la vitesse de l’assistance électrique de ces engins à 25 km/h. Une vitesse du vélo électrique au-delà de cette dernière est considérée comme une “infraction” sur la voie publique. Il en de même pour toute personne réalisant le débridage de son vélo électrique. Par contre vous avez le droit de débrider votre VAE et de rouler sur des terrains ou circuits privés

En France, par exemple, une peine d’un an et une amende de 30000 euros est demandée à quelqu’un qui débride son vélo. Il en est de même pour celui qui conçoit le kit de débridage de vélo électrique. De plus, si vous avez assuré votre vélo électrique, alors l’assurance risque de ne plus vous prendre en charge. Même en cas d’accident, l’assurance ne va pas fonctionner. Du coup, prenez toutes les précautions et informations nécessaire avant d’installer un kit sur votre VAE pour éviter au maximum les risques. 

De plus, si votre modèle est sous garanti et que vous décidez de le débrider avec des kits, alors la garantie du fabriquant ne fonctionnera plus. Effectivement, la garantie reste valable que si le vélo à assistance électrique n’est pas modifier, surtout en ce concerne le moteur et la batterie.

Néanmoins, vous l’aurez compris, il est très difficile de distinguer à l’œil nu un vélo électrique débridé ou pas. Il n’y a que la vitesse ou un contrôle (ce qui est assez rare) qui peut prouver que votre VAE est débridé.

Pour terminer, voici une grande sélection des meilleurs composants pour débrider votre vélo électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire