Petit logo MVE

Tous nos conseils pour rouler avec un vélo électrique sous la neige !

Avec l’arrivée du froid en France, à cause du “Moscou-Paris”, un vent glacial qui vient de Russie, la neige a fait son apparition. Pour les utilisateurs de vélos électriques, cela peut être compliqué de prendre la route. Voici des conseils pour rouler avec un vélo électrique sous la neige.

conseils pour rouler avec un vélo électrique sous la neige

L’association de l’assistance électrique et des conditions hivernales nécessite une technique adaptée pour garantir votre sécurité et maximiser le plaisir. Découvrez nos dix astuces pour maîtriser les routes enneigées cet hiver avec votre vélo électrique.

Sélectionner des pneus adaptés pour l’hiver

Le choix des pneus est primordial en hiver. Les pneus classiques ne suffisent pas sur la neige et la glace. Privilégiez des pneus de VTT avec crampons ou des pneus de fat bike, idéaux pour la neige. 

Pour les routes glacées, les pneus cloutés sont les plus efficaces. Ils varient en prix, mais procurent une adhérence inégalée. Une solution économique et temporaire pourrait être l’utilisation de serre-câbles spéciaux, bien qu’ils soient moins confortables sur l’asphalte et ne soient pas une solution à long terme.

Baisser la pression des pneus pour plus d’adhérence

Fatbike sous la neige

Une pression de pneus réduite augmente la surface de contact avec le sol, améliorant ainsi l’adhérence sur la neige. Toutefois, veillez à ne pas trop baisser la pression pour éviter les crevaisons, surtout si vous rencontrez des obstacles durs sous la neige. 

Une bonne pratique consiste à maintenir une pression d’au moins 5 PSI sur les pneus larges et de plus de 10 PSI sur les pneus de VTT. Emporter une petite pompe électrique peut s’avérer utile pour ajuster la pression en fonction des conditions.

Adapter votre technique de freinage

Le freinage sur neige exige une attention particulière. Évitez les arrêts brusques et commencez à freiner plus tôt qu’à l’habitude

Il est conseillé d’utiliser les freins avant et arrière de manière équilibrée, en privilégiant le frein arrière en cas de doute pour éviter de perdre le contrôle et tomber.

Modérer votre vitesse

La vitesse élevée sur des surfaces glissantes peut être dangereuse. Adoptez une allure modérée pour mieux anticiper et réagir aux obstacles cachés sous la neige. 

La perception de la vitesse est souvent amplifiée sur un sol enneigé, donc ralentir est à la fois prudent et confortable.

Utiliser un mode d’assistance électrique adapté

Vélo électrique rouge sous la neige

Les modes d’assistance électrique élevés peuvent causer des pertes de traction, notamment lors de démarrages ou en montée. Préférez un mode d’assistance inférieur pour maintenir une bonne adhérence. 

La plupart des VAE sur le marché possède un mode ECO, le mode où l’assistance est le plus faible. Essayez de privilégier de niveaux d’assistance pour avoir un maximum de contrôle sur votre machine.

Protéger votre batterie du froid

Le froid peut diminuer la performance de votre batterie. Gardez-la au chaud, en la stockant à l’intérieur lorsque vous ne l’utilisez pas et envisagez d’utiliser une housse isolante pendant vos trajets. 

Évitez de charger une batterie froide pour préserver sa longévité.

Bien s’habiller pour l’hiver

L’habillement est crucial pour vos sorties hivernales. Portez plusieurs couches, y compris des vêtements imperméables pour rester au sec. Ne négligez pas les extrémités, c’est-à-dire les mains et les pieds.

Pour garder les pieds au chaud 

Pour protéger vos pieds lors du cyclisme hivernal, optez pour des chaussettes thermiques, idéalement en laine mérinos, qui offrent chaleur, régulation de la température et évacuation de l’humidité. Évitez de superposer plusieurs paires pour maintenir une bonne circulation sanguine. 

Complétez avec des chaussures isolantes et des couvre-chaussures pour une protection accrue contre le froid, l’humidité et les éclaboussures, assurant ainsi confort et chaleur pendant vos sorties à vélo en hiver.

Pour garder les mains au chaud

Il est essentiel de maintenir la chaleur des mains et des doigts lors de la pratique du vélo en hiver, car ils jouent un rôle clé dans la maîtrise du vélo et l’utilisation des freins. Des mains froides et engourdies augmentent le risque d’accidents. 

Pour y remédier, portez des gants spécifiques pour l’hiver. Pour une isolation renforcée, envisagez des sous-gants fins en soie ou en laine de mérinos. Des sur-gants résistants à l’eau et au vent ou des manchons peuvent être ajoutés pour une protection accrue. Ces accessoires sont particulièrement utiles pour isoler les leviers de frein en métal, qui tendent à être très froids.

Assurer votre visibilité

Durant l’hiver, avec ses jours raccourcis et une luminosité souvent faible, assurer votre visibilité est primordial pour la sécurité à vélo. Optez pour des lumières LED robustes fixées à votre vélo, et portez des vêtements ou accessoires réfléchissants. 

Ces précautions sont particulièrement importantes en cas de brouillard ou de chute de neige, où la visibilité est encore plus compromise. Pensez à des gilets, casques ou sacs à dos avec éléments réfléchissants, et n’oubliez pas les bandes réfléchissantes sur les jambes ou les bras pour augmenter votre visibilité sous tous les angles.

Planifiez votre itinéraire en fonction de la météo

Des vélos électriques sous la neige

La planification de votre itinéraire en fonction des conditions météorologiques est essentielle pour une expérience de cyclisme hivernal sûre et agréable. Avant de partir, vérifiez les prévisions météo pour choisir des routes adaptées. 

Évitez les voies fortement enneigées ou glacées qui peuvent présenter des risques de glissade. Optez pour des itinéraires dégagés et moins fréquentés, offrant une meilleure adhérence et moins de trafic. Cela inclut souvent des pistes cyclables entretenues ou des routes secondaires

Entretenir régulièrement votre vélo électrique

L’entretien régulier de votre vélo électrique est crucial, surtout en hiver, lorsque la neige et la gadoue peuvent accélérer la corrosion. Il est important de nettoyer fréquemment votre vélo, en portant une attention particulière à la chaîne, aux engrenages et aux parties électriques, pour éliminer le sel, la saleté et les débris accumulés. 

Cela prévient la rouille et assure le bon fonctionnement de toutes les composantes. Un nettoyage approfondi après chaque sortie, surtout en conditions humides ou boueuses, est recommandé. Un entretien soigné non seulement prolonge la durée de vie de votre vélo, mais maintient aussi ses performances à un niveau optimal.

Si tu es intéressé par ce genre d’article :

Google Actualités

Ajoute Meilleur-velo-electrique à ton flux Google Actualités.

Mikael
Mikael

Passionné de nouvelles technologies et de vélos, c'est tout naturellement que les vélos électriques constitue un axe fort de son expertise. Son but : vous donnez un maximum d'informations sur ces véhicules électriques.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Meilleur velo electrique
Logo
Shopping cart