Secteur en crise : le marché du vélo en Belgique a connu une lourde chute de 18 % en 2023

Publié le vendredi 26 avril 2024 à 09:10

2023 marque une année de transition pour le marché belge du vélo. En effet, ce marché a vécu une chute notable de ses ventes, passant de 695 871 unités en 2022 à 569 605. Cette baisse de 18 % ne signale pas pour autant une crise à long terme, grâce à l’ascension du vélo électrique, désormais pierre angulaire du secteur.

Secteur en crise : le marché du vélo en Belgique a connu une lourde chute de 18 % en 2023

L’article résumé en 3 points :

  1. Le marché belge du vélo a connu une chute de 18 % en 2023.
  2. Les vélos électriques représentent plus de la moitié des ventes avec une progression notable
  3. En moyenne un vélo neuf coûte en Belgique 2808 euros contre 1810 euros aux Pays-Bas

Le secteur du vélo électrique monte en puissance

La dynamique du marché a été profondément influencée par la montée en puissance des vélos à assistance électrique. Ces derniers représentent plus de la moitié des ventes en 2023, avec 290 419 unités vendues.

Cette tendance est d’autant plus remarquable que le vélo électrique surpasse désormais le vélo conventionnel, signe d’un changement de paradigme. Selon les observateurs, cette préférence s’explique par la praticité accrue et les innovations continues qui rendent les vélos électriques plus attractifs pour une large palette d’utilisateurs, allant des pendulaires aux sportifs.

Cet article peut également vous intéresser :

Secteur sportif : entre défis et opportunités

Dans le segment sportif, bien que les ventes globales de vélos aient diminué, certains types spécifiques tels que les gravel bikes ont vu leurs chiffres grimper de 12,27 %. Par contre, les vélos de montagne ont connu une forte régression, chutant de 38,2 % en un an.

Cette fluctuation souligne une diversification des préférences des consommateurs, qui se tournent de plus en plus vers des modèles adaptés à des usages spécifiques. Les vélos de route et les gravel bikes électriques connaissent une popularité croissante, grâce à leur conception légère et adaptée aux exigences des parcours plus exigeants.

Les détaillants spécialisés au cœur de la stratégie de vente

Les détaillants spécialisés continuent de jouer un rôle crucial dans le paysage du vélo en Belgique. En 2023, ils représentent 70 % des ventes, une domination claire sur les autres canaux de distribution.

Ce succès s’explique en partie par la confiance que les consommateurs placent dans l’expertise et le service personnalisé offerts par ces boutiques. De plus, l’intérêt grandissant pour le leasing de vélos, qui permet aux utilisateurs d’accéder à des vélos de haute qualité avec des plans de maintenance inclus, contribue également à cette tendance. Les vélos en leasing sont souvent plus chers, ce qui augmente le panier moyen des détaillants et renforce leur position sur le marché.

Augmentation du prix moyen des vélos en Belgique

La Belgique a introduit le GfK Bike Panel, proposant un aperçu des tendances de dépenses pour les vélos neufs. Les données révèlent que les consommateurs belges investissent davantage dans leurs bicyclettes comparativement aux Pays-Bas. En effet, en 2023, le prix moyen d’un vélo neuf atteint 2 808 euros en Belgique, contre seulement 1 810 euros aux Pays-Bas.

Pour les vélos électriques, la différence est encore plus marquée : les Belges dépensent en moyenne 3700 euros, soit 1300 euros de plus que leurs voisins néerlandais. Cette hausse significative des prix en Belgique peut être attribuée à la popularité croissante des speed pedelecs et à l’engouement pour les formules de leasing de vélos.

Si tu es intéressé par ce genre d’article :

Ajoute Meilleur-velo-electrique à ton flux Google Actualités.
logo google actualité

On vous conseille également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire