Publié le mercredi 10 avril 2024 à 12:14

La Commission des Transports du Parlement européen et les ambassadeurs de l’UE ont marqué un tournant décisif le 14 février, en adoptant une Déclaration européenne sur le cyclisme. Cette démarche, fruit d’une proposition de la Commission européenne d’octobre 2023, promet de révolutionner la production de vélos sur le continent.

Vers une révolution du cyclisme en Europe un nouvel élan pour la production locale !

L’article en bref et en 4 points :

  1. Le Parlement européen a adopté une déclaration visant à augmenter la production de vélos en Europe.
  2. La déclaration englobe des mesures pour améliorer l’infrastructure cycliste, offrir des incitations financières aux usagers, et développer l’industrie des composants de vélos.
  3. L’initiative promet de stimuler l’emploi local de qualité et de soutenir les PME dans le secteur du cyclisme.
  4. L’UE vise à reconnaître l’industrie du cyclisme comme un partenaire clé de la mobilité durable.

Renforcement du secteur des services liés au vélo

En effet, l’accent est mis sur une augmentation significative de la production européenne, dont vélos électriques et vélos adaptés aux personnes handicapées.

La Déclaration ne se contente pas de focaliser sur la fabrication des vélos ; elle ambitionne de couvrir tous les aspects de l’univers cycliste. Cela inclut une meilleure infrastructure, des incitations financières pour les usagers et un soutien appuyé au secteur des services de vélos.

Un engagement clair est pris pour développer l’industrie des composants et garantir un accès équitable aux matériaux et aux équipements, tout en maintenant une concurrence loyale au niveau mondial.

Ci-dessous, un article qui pourrait également vous intéresser :

Création d’emploi et développement économique

L’adoption de la Déclaration s’annonce bénéfique pour l’économie et l’industrie du cyclisme européen, avec la promesse de multiplication d’emplois locaux de haute qualité.

Les institutions européennes s’engagent à créer des conditions propices au développement de pôles cyclistes dynamiques, y compris dans le cyclotourisme, et à stimuler la croissance des petites et moyennes entreprises (PME) en renforçant les compétences et la formation professionnelle.

Le vélo, pilier de la mobilité durable

Enfin, la Déclaration envisage le cyclisme non seulement comme une activité de loisir ou un moyen de transport, mais comme un véritable partenaire du système de mobilité. L’objectif est de favoriser la résilience, la durabilité, la circularité et la numérisation dans le secteur.

Le soutien aux services de partage de vélos et à la logistique cyclable en milieu urbain souligne l’ambition de renforcer l’intégration du vélo dans le système logistique global.

Quelles sont les prochaines étapes

Le texte, désormais sur la table du Parlement européen dans son ensemble, attend son approbation finale. La signature conjointe par les trois institutions européennes, prévue lors d’une cérémonie en marge des Journées de l’interconnexion en Europe, du 2 au 5 avril 2024, marquera l’aboutissement de ce processus législatif ambitieux.

Si tu es intéressé par ce genre d’article :

Ajoute Meilleur-velo-electrique à ton flux Google Actualités.logo google actualité

On vous conseille également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire