Pi-Pop le vélo électrique sans batterie lithium

Publié le lundi 8 janvier 2024 à 12:20

La naissance d’une idée innovante

Adrien Lelièvre, entrepreneur français et spécialiste en électronique, a introduit une nouvelle ère dans le monde du vélo électrique. Son invention, Pi-Pop, se distingue par l’absence de batterie au lithium, remplacée par un supercondensateur.

Le vélo électrique répond à un besoin croissant de mobilité douce en milieu urbain. Toutefois, l’usage de batteries au lithium pose des problèmes environnementaux en raison de l’exploitation des ressources naturelles comme le lithium et les terres rares.

Le cœur de l’innovation du Pi-Pop : le supercondensateur

Il tire son énergie d’un supercondensateur, un dispositif capable de stocker et de libérer rapidement l’énergie. Contrairement aux batteries, il emmagasine l’énergie électrostatiquement, ce qui permet une charge et décharge rapide, idéale pour les besoins cycliques d’un vélo électrique.

Ce système innovant absorbe l’énergie lors du pédalage ou du freinage, la rendant disponible pour assister le cycliste lors de démarrages ou de montées. Lelièvre estime que son vélo peut aisément gravir un dénivelé de 50 mètres, le rendant adapté à la majorité des villes européennes.

Éco-responsabilité et durabilité : l’approche écologique

Le Pi-Pop est un modèle d’éco-conception : pas de terres rares, des matériaux recyclables comme le carbone, le polymère conducteur, et l’aluminium. Sa durabilité est également remarquable, avec une espérance de vie de 10 à 15 ans pour le supercondensateur.

Adrien Lelièvre voit dans ce VAE de ville un symbole de sobriété, une réponse à la tendance de toujours « vouloir plus ». Il s’agit d’une démarche éthique en phase avec les préoccupations environnementales actuelles.

Pi-Pop : son impact local et ses ambitions globales pour l’avenir

Produit à Orléans, le Pi-Pop est un fier représentant de l’industrie française. Lelièvre insiste sur l’importance de garder le contrôle de la production locale pour innover tout en soutenant l’économie locale, employant 25 personnes.

Actuellement, 100 vélos Pi-Pop sont produits mensuellement, avec l’objectif d’atteindre les 1000 unités par mois d’ici à 2024. Au-delà de ses frontières, il envisage de conquérir le marché européen d’ici à 2025. Cette ambition s’appuie sur la forte demande pour des solutions de mobilité durable, un marché en pleine expansion au sein de l’Union Européenne.

Caractéristiques techniques du Pi-Pop

Le vélo électrique Pi-Pop produit en France

Explorons en détail les caractéristiques techniques du Pi-Pop, qui allient innovation et performance, pour mieux comprendre ce qui rend ce vélo électrique si unique :

Performances et spécifications

  • Stockage d’énergie : super-condensateurs garantissant une durée de vie de 10 à 15 ans et entièrement recyclables.
  • Assistance électrique : automatique, avec une assistance 24h/24 jusqu’à 25 km/h.
  • Conception et matériaux : cadre en aluminium adapté aux cyclistes de 1,55 m à 1,85 m, avec des composants ajustables pour un confort maximal.
  • Dimensions et poids : longueur de 200 cm, hauteur de 120 cm, largeur de 70 cm et un poids de 21,7 kg.
  • Coloris et design : disponible uniquement en blanc, avec un design épuré adapté autant aux hommes qu’aux femmes.

Composants de haute qualité

  • Roues et pneumatiques : jantes Mach1 de 28 pouces et pneus Michelin World Tour VTC urban 700×35.
  • Motorisation : moteur/Régénérateur Aikema Electric Drive Systems AKM100SX.
  • Freinage : freins à disque TEKTRO.
  • Transmission : shifter Shimano RevoShift à 7 vitesses et dérailleur Shimano Tourney.

Accessibilité et prix

Le Pi-Pop est proposé à un prix de 2450 € TTC, un investissement pour un véhicule durable et éco-responsable.

Vers un avenir plus vert

Le vélo électrique Pi-Pop d’Adrien Lelièvre représente une avancée majeure dans le domaine de la mobilité urbaine durable. En remplaçant les batteries lithium par des supercondensateurs, ce vélo promet une alternative écologique, performante et adaptée aux besoins urbains contemporains.

Cette initiative est bien plus qu’une simple innovation technologique ; c’est un pas vers un avenir plus respectueux de l’environnement, incarnant les principes de durabilité et de sobriété. Avec le Pi-Pop, nous nous dirigeons vers une ère dans laquelle la technologie et l’écologie se conjuguent pour un monde meilleur.

En attendant de trouver d’autres innovations, voici un vélo de ville qui en a sous le capot, le Wayscral Everyway E300.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire