Panasonic vise à accroître la sécurité de ses vélos électriques en exploitant l’intelligence artificielle

Publié le mercredi 10 avril 2024 à 16:12

STMicroelectronics, fabricant de composants électroniques, fournira à Panasonic Cycle Technology un microcontrôleur intégrant l’intelligence artificielle pour évaluer la pression des pneus sans nécessiter l’utilisation de capteurs.

Panasonic vise à accroître la sécurité de ses vélos électriques en exploitant l’intelligence artificielle

L’article résumé en 3 points :

  • Panasonic améliore la sécurité des vélos électriques avec l’IA, facilitant le contrôle de la pression des pneus sans capteurs physiques.
  • Le projet, réalisé avec STMicroelectronics, intègre le microcontrôleur STM32F3 et l’outil Edge AI STM32Cube.AI, pour une maintenance simplifiée.
  • L’innovation marque une étape clé dans l’application de l’IA aux vélos électriques, promettant une expérience de cyclisme plus sûre et plus intelligente.

Un bond en avant pour la sécurité

L’intégration de l’IA dans les vélos électriques n’est pas juste une prouesse technologique, c’est une révolution pour la sécurité. Panasonic a équipé son modèle TiMO A d’un microcontrôleur STM32F3 et de l’outil de développement Edge AI, STM32Cube.AI.

Ces innovations permettent une surveillance précise de la pression des pneus sans recourir à des capteurs de pression traditionnels. Utilisant des données du moteur et du capteur de vitesse, le système alerte le cycliste lorsque le gonflage des pneus s’impose.

Cette approche simplifie l’entretien, améliore la sécurité et prolonge la durée de vie des composants, tout en réduisant les coûts.

Cet article peut également vous intéresser :

Vers une expérience cycliste améliorée

L’initiative de Panasonic, en collaboration avec STMicroelectronics, illustre l’engagement des entreprises à enrichir l’expérience cycliste. Marc Dupaquier, de STMicroelectronics, souligne l’importance de cette avancée, qui marque le début de l’implémentation de l’IA dans les vélos électriques. Cette collaboration symbolise un pas de géant vers la démocratisation de l’IA, en l’intégrant dans des produits allant de l’industriel au consommateur.

L’apport de l’intelligence artificielle dans les vélos à assistance électrique de Panasonic n’est que la pointe de l’iceberg. La société prévoit de dévoiler ses solutions Edge AI lors de l’Expo IA à Tokyo, mettant en avant le potentiel illimité de cette technologie. Le modèle TiMO A, ainsi qu’une démonstration de son unité motrice, y seront exposés, proposant un aperçu de l’avenir de la mobilité urbaine.

Le cœur de cette innovation, le MCU STM32F3, doté d’un processeur Arm Cortex-M4 et de 128 Ko de mémoire flash, optimise :

  • la pression des pneus,
  • le niveau d’assistance électrique
  • le fonctionnement du moteur.

Cette technologie incarne une avancée significative dans le monde des vélos électriques, en proposant une solution autant pratique qu’avant-gardiste.

Une étape vers l’écosystème Edge AI

L’engagement de STMicroelectronics à développer un écosystème complet autour de l’Edge AI promet de rendre cette technologie accessible à tous. Avec des outils comme STM32Cube.AI et le NanoEdge AI Studio, l’avenir des vélos électriques s’annonce non seulement plus sûr, mais aussi plus intelligent.

Panasonic, avec son modèle TiMO A, nous montre la voie d’un futur où la technologie IA et la mobilité durable s’entremêlent pour créer des expériences de vie améliorées.

Sans transistion, nous avons eu la chance de pouvoir tester le dernier vélo électrique du magasin Decathlon : le Rockrider E-ACTV 500 !

Si tu es intéressé par ce genre d’article :

Ajoute Meilleur-velo-electrique à ton flux Google Actualités.
logo google actualité

On vous conseille également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire