Publié le mercredi 8 mai 2024 à 11:57

Lors du salon Taipei Cycle, Da Shiang Automation (DSA) a levé le voile sur une avancée majeure : le moteur à moyeu sans friction DTboost. Cette innovation pourrait bien changer la donne dans l’industrie du vélo électrique.

Innovation DTboost lance le premier moteur de moyeu sans friction révolutionnaire pour VAE

L’article en bref et en 4 points :

  1. DSA a présenté le moteur à moyeu sans friction DTboost FMS01, optimisé pour une conduite fluide à plus de 25 km/h.
  2. DTboost résulte d’une collaboration entre Gigabyte, ADATA et DSA, ciblant le marché européen des vélos électriques.
  3. Le prototype a été dévoilé à la Taichung Bike Week, avec une production prévue pour le troisième trimestre de 2024.
  4. Le moteur FMS01, léger et puissant, utilise un système d’embrayage breveté pour maximiser l’efficacité énergétique.

Le moteur DTboost qui défie les attentes

Le nouveau moteur moyeu FMS01, sous la marque DTboost, est équipé du système d’embrayage DNGate. Ce dernier permet une conduite fluide sans résistance mécanique au-delà de 25 km/h.

Cette caractéristique est cruciale, surtout dans le contexte réglementaire européen qui impose l’arrêt des moteurs à cette vitesse. Lucy Chen, de DTboost, souligne que cette technologie vise à améliorer l’expérience utilisateur tout en facilitant la transition post-arrêt du moteur.

Les collaborations et le développement

DTboost est le fruit d’une collaboration entre les géants de l’industrie taïwanaise : Gigabyte, ADATA et DSA. Ensemble, ils développent des solutions complètes pour les vélos électriques, incluant embrayages, contrôleurs et logiciels.

Ces innovations sont conçues spécifiquement pour répondre aux exigences et aux particularités des marchés ciblés, comme l’Europe.

Cet article peut également vous intéresser :

Vers une production élargie pour le DTboost

Actuellement, DTboost est en phase de recherche active de partenaires de production. Le prototype initial, dévoilé à la Taichung Bike Week en septembre dernier, a suscité un intérêt marqué. La production devrait démarrer au troisième trimestre de 2024, avec une commercialisation prévue pour le quatrième trimestre.

De plus, le moteur, d’une puissance de 250 W et d’un couple de 40 Nm, pèse seulement 1,9 kg. Sa conception compacte et légère ouvre de nouvelles perspectives de design pour les cadres de vélos.

Les avantages et les certifications

Le moteur FMS01 se distingue non seulement par sa légèreté, mais également par son efficacité énergétique. Grâce au système DNGate, la roue conserve son inertie même après l’arrêt du moteur, optimisant ainsi la puissance disponible pour le cycliste.

Ce système a d’ailleurs obtenu des brevets à Taïwan, en Europe et en Chine, affirmant ainsi son innovation et sa reconnaissance internationale. En outre, DTboost collabore avec CeramicSpeed pour co-marquer leurs produits, garantissant de cette façon une expérience optimale à leurs utilisateurs.

Un futur prometteur pour ce moteur DTboost ?

Avec le lancement imminent de son moteur à moyeu sans friction, DTboost est prêt à redéfinir les standards du vélo électrique. Le secteur semble sur le point d’embrasser une ère de technologies plus respectueuses de l’environnement et plus efficaces, grâce à des innovations comme celle de DTboost.

Si tu es intéressé par ce genre d’article :

Ajoute Meilleur-velo-electrique à ton flux Google Actualités.
logo google actualité

On vous conseille également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire