Vélo électrique catégorie
E-BIKES
Vélos catégorie
VÉLOS
Trottinettes catégorie
TROTTINETTES
Accessoires catégorie
ACCESSOIRES
MATÉRIELS
Composants catégorie
COMPOSANTS
Informations catégorie
INFORMATIONS

Le marché des vélos électriques en chute libre : récession notable et baisse des importations

ZEIST, Pays-Bas – Le secteur des vélos électriques, autrefois en pleine expansion, traverse une période de récession notable. Selon les dernières statistiques, l’industrie fait face à une baisse significative des importations au sein de l’Union européenne.

Le marché des vélos électriques en chute libre récession notable et baisse des importations

L’article en bref et en 4 points :

  1. Les importations européennes de vélos électriques ont significativement diminué depuis le deuxième trimestre de 2023.
  2. Taïwan, leader des exportations vers l’Europe, subit une baisse drastique du volume des vélos électriques expédiés.
  3. La production de vélos électriques se déplace vers d’autres pays, notamment le Vietnam.
  4. La récession actuelle révèle des déséquilibres dans la chaîne d’approvisionnement et une incapacité de l’industrie à s’adapter rapidement.

Une baisse alarmante des importations

Cette situation dépasse largement le simple « retour à la normale » post-2020, signalant une crise potentiellement plus grave.

La chute libre des importations européennes de vélos électriques a débuté au second trimestre de 2023, sans signe évident de stabilisation. Les segments bas et moyen de gamme sont particulièrement affectés, reflétant une perturbation majeure du marché qui s’est déjà habitué, bien malgré lui, aux fluctuations extrêmes des dernières années.

Taïwan en difficulté

Taïwan, jusqu’alors leader des exportations vers l’Europe, est confronté à une situation préoccupante. Malgré une hausse initiale du prix moyen des vélos électriques exportés, le volume total a considérablement chuté, passant de 556 175 unités en 2022 à 402 935 l’année suivante.

Le dernier trimestre de 2023 a vu une baisse de 73,4 % par rapport à l’année précédente, plaçant même le Vietnam devant Taïwan en décembre en termes d’unités expédiées vers l’Europe.

Délocalisation de la production

La production semble se déplacer vers d’autres pays, bien que le Vietnam reste le seul à avoir presque maintenu son volume d’exportation. Les autres fournisseurs principaux, y compris la Chine et la Turquie, ont connu des baisses significatives.

Ce phénomène souligne un réajustement géographique de la production des vélos électriques, cherchant de nouveaux pôles de compétitivité.

Conséquences d’un marché en mutation

La reconfiguration de la chaîne d’approvisionnement post-pandémie et les défis logistiques associés accentuent les déséquilibres du marché. L’industrie, riche en diversité, mais fragmentée, peine à trouver un mécanisme de correction efficace.

Des acteurs majeurs comme Shimano témoignent de cette volatilité, avec des revenus qui, après avoir quasiment doublé pendant la crise, reviennent à des niveaux proches de 2019.

Comment les fabricants vont-ils réagir ?

Cette période de turbulence pour le marché des vélos électriques en Europe met en lumière les défis de l’adaptation à une demande fluctuante et à un environnement de production mondialisé. L’industrie doit naviguer avec prudence dans cette phase de récession, en quête de stabilité et de croissance durable.

Si tu es intéressé par ce genre d’article :

Google Actualités

Ajoute Meilleur-velo-electrique à ton flux Google Actualités.

Geoffrey
Geoffrey

Ancien chaudronnier, passionné de vélo et originaire du Sud-Ouest, il mélange habilement expertise technique et amour du cyclisme pour vous offrir un contenu de haute qualité.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Meilleur velo electrique
Logo
Shopping cart