Publié le mercredi 10 avril 2024 à 12:14

Dans un mouvement sans précédent, le groupe Accell a pris la décision de suspendre immédiatement les ventes de vélos cargo Babboe. Cette mesure drastique intervient suite à l’émergence de sérieux problèmes de qualité, notamment des cadres brisés lors de l’utilisation.

Gros coup d'arrêt pour Accell Groupe qui doit suspendre les ventes de vélos cargos Babboe !

© : Photo Babboe

L’article en bref et en 4 points :

  1. Le groupe Accell suspend les ventes de vélos cargo Babboe à cause de problèmes de qualité, notamment des cadres brisés.
  2. Les autorités exigent un rappel immédiat de la plupart des modèles Babboe après avoir reçu des centaines de rapports de cadres cassés.
  3. Babboe promet de collaborer avec les autorités pour fournir les informations nécessaires et préparer un rappel des modèles affectés.
  4. L’incident soulève des inquiétudes sur la sécurité des vélos cargo, particulièrement pour le transport d’enfants, rappelant le tragique accident de Stint en 2018.

Enquête et mesures insuffisantes

Les autorités néerlandaises ont été submergées par des centaines de signalements, soulevant de graves préoccupations quant à la sécurité des utilisateurs.

L’enquête menée a révélé une réaction inadéquate de la part de Babboe, filiale du groupe Accell. Non seulement l’entreprise n’a pas mené d’investigation approfondie, mais elle a également échoué à prendre des mesures correctives adéquates.

Face à cette situation, les autorités ont exigé le rappel de la majorité des modèles de vélos cargo Babboe, une démarche que l’entreprise affirme activement préparer. Ce rappel affecte les vélos distribués dans plus de 30 pays, soulignant l’ampleur du problème.

Exigences des autorités vis-à-vis de Babboe

Les autorités ont explicitement stipulé que la distribution des vélos cargo Babboe doit cesser jusqu’à ce que leur sécurité soit indubitablement prouvée. Cette exigence comprend la fourniture d’une documentation technique détaillée, garantissant ainsi la conformité des produits aux normes de sécurité.

Babboe s’est engagé à collaborer étroitement avec les autorités pour accélérer le processus de vérification et permettre une reprise rapide des ventes.

Ci-dessous, un article qui pourrait également vous intéresser :

Rappels et réactions

Face à cette crise, Babboe a initialement lancé un rappel volontaire pour certains modèles, une mesure que les autorités jugent désormais insuffisante. La liste des rappels s’est élargie pour inclure une gamme plus vaste de modèles, qui comprend les modèles :

  • City / City-E / City Mountain,
  • Curve / Curve-E / Curve Mountain,
  • Big / Big-E,
  • Dog / Dog-E,
  • Max-E,
  • Mini-E / Mini Mountain,
  • Pro Trike / Trike-E / Trike XL,
  • Carve-E / Carve Mountain.

Par ailleurs, la révélation de ces problèmes par une enquête de RTL News a intensifié l’inquiétude publique, rappelant de douloureux souvenirs liés aux accidents impliquant des moyens de transport pour enfants aux Pays-Bas.

Quelles décisions envisager pour l’avenir de Babboe ?

En conclusion, la décision de l’entreprise de suspendre les ventes et de rappeler ses vélos cargo met en lumière les défis auxquels l’industrie doit faire face en termes de sécurité et de qualité.

Alors que l’entreprise s’efforce de rectifier la situation, la priorité reste la sécurité des utilisateurs, en particulier des enfants transportés dans ces véhicules. Les prochains mois seront cruciaux pour Babboe, qui doit restaurer la confiance du public et se conformer aux exigences réglementaires strictes.

Si tu es intéressé par ce genre d’article :

Ajoute Meilleur-velo-electrique à ton flux Google Actualités.

logo google actualité

On vous conseille également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire