Publié le mardi 14 mai 2024 à 15:18

Le fabricant Bafang Electric de moteurs électriques basé à Suzhou, en Chine, a vu ses performances financières affectées en 2023. Cette année, la société a été confrontée à des défis tels que les tensions géopolitiques, l’inflation, une demande plus faible des consommateurs et des stocks élevés chez ses clients.

Bafang subit un revers financier en 2023, mais demeure optimiste grâce à ses investissements

Photo – Bafang-e.com

L’article en bref et en 4 points :

  1. Bafang a connu une baisse de ses performances financières en 2023 en raison de divers facteurs économiques.
  2. La baisse des ventes de vélos électriques en Europe a contribué à une réduction significative des revenus.
  3. Malgré ces défis, Bafang reste optimiste, investissant dans la recherche et développement pour se renforcer.
  4. La production de moteurs électriques a chuté dans toutes les catégories, mais le marché local montre un potentiel de croissance.

Bafang voit une baisse significative de ses ventes et de son bénéfice net

La chute des ventes de vélos électriques en Europe, notamment en Allemagne et aux Pays-Bas, a gravement affecté les revenus de Bafang. L’entreprise a enregistré une baisse de 42,2 % de son résultat opérationnel, passé de 360 millions d’euros en 2022 à 206 millions en 2023.

Par ailleurs, son bénéfice net a également chuté, passant de 66 millions d’euros à seulement 16 millions d’euros. La baisse des ventes de vélos électriques a fortement perturbé l’industrie, engendrant un ralentissement majeur de la production.

Perspectives à long terme et investissements

Malgré ce contexte, Bafang reste optimiste pour l’avenir. La société souligne la croissance continue des ventes de vélos électriques en Europe et le soutien des gouvernements à l’électrification des transports. Elle espère que les subventions et les investissements en infrastructure vont augmenter.

Malgré ces défis, Bafang a choisi de miser sur la recherche et développement pour renforcer sa compétitivité. La société accélère la standardisation des produits tout en développant un système de production flexible pour s’adapter aux différentes demandes du marché.

Cet article peut également vous intéresser :

Déclin de la production de moteurs

En 2023, la production de moteurs électriques de Bafang a considérablement diminué dans les trois principales catégories : moteurs de moyeu, moteurs centraux et moteurs de roue intégrés.

Par ailleurs, la production de moteurs de moyeu a chuté de 32,3 % à 767 243 unités, tandis que les moteurs centraux ont connu une baisse de 53,9 % pour s’établir à 247 830 unités. Enfin, la production de moteurs de roue intégrés a réduit de 28,8 %, atteignant 3 055 962 unités.

Développement et marché local

Bafang propose une large gamme de moteurs, des modèles haut de gamme aux modèles économiques. La société mise sur son avantage concurrentiel pour s’étendre davantage. Pour anticiper l’évolution du marché, Bafang a investi dans une nouvelle usine de vélos électriques à Tianjin, en Chine.

De plus, l’entreprise a déménagé sa production de batteries lithium et de systèmes d’entraînement haut de gamme dans une nouvelle usine à Suzhou. Malgré la baisse des exportations vers l’Europe, le marché local est devenu crucial pour Bafang, représentant 66 % de son chiffre d’affaires en 2023.

Enfin, la plupart des produits Bafang sont exportés, et le marché intérieur, bien qu’encore à ses débuts, présente un potentiel énorme pour la mobilité électrique.

Bafang a-t-il raison de rester optimiste ? 

Bafang a connu une année difficile en raison de la baisse des exportations et des défis mondiaux. Néanmoins, la société reste optimiste pour l’avenir et continue d’investir dans le développement de ses produits.

Le marché des vélos électriques reste prometteur, soutenu par l’évolution des réglementations gouvernementales et la croissance de la demande pour une mobilité plus propre.

Si tu es intéressé par ce genre d’article :

Ajoute Meilleur-velo-electrique à ton flux Google Actualités.
logo google actualité

On vous conseille également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire