Le débat entre automobilistes et cyclistes qui enfreint le plus de le Code de la Route

Publié le jeudi 18 janvier 2024 à 09:34

Il est fréquent d’entendre des automobilistes critiquer les cyclistes pour leur non-respect des règles routières. Cependant, une enquête scientifique a cherché à vérifier cette perception en comparant le comportement des deux groupes sur la route.

Le débat entre automobilistes et cyclistes qui enfreint le plus de le Code de la Route

Cette recherche, initiée par le gouvernement danois en 2019, a été menée par le cabinet Rambøll. Ils ont utilisé des caméras vidéo dans différentes intersections pour analyser le comportement de plus de 28 000 cyclistes.

On pourrait se dire qu’avec de plus en plus de vélos électriques sur le marché, les infracton seraient en hausse….Les résultats étaient surprenants : tandis que des études antérieures indiquaient que 66 % des automobilistes commettaient des infractions, cette nouvelle étude a révélé que seulement 4,9 % des cyclistes enfreignaient les règles sur les pistes cyclables. Ce taux montait à 14 % en l’absence de pistes dédiées.

L’impact des infrastructures cyclables sur le comportement

Piste cyclable pour vélo

L’étude a mis en lumière l’importance des infrastructures cyclables. Les cyclistes empruntant des routes sans pistes cyclables étaient trois fois plus susceptibles de commettre des infractions. Dans les petites villes, où les pistes cyclables sont moins développées, les infractions commises par les cyclistes étaient plus fréquentes par rapport aux villes bien équipées.

Un rapport de Forbes confirme ces résultats, s’alignant avec une étude similaire portant sur 80 000 cyclistes au Danemark. D’autres recherches internationales, comme une étude britannique, ont trouvé des résultats comparables, mais ont conclu que la majorité des cyclistes respectent les lois.

Les États-Unis, où l’aménagement de pistes cyclables sécurisées a été largement négligé, pourraient tirer des enseignements de ces études. Ironiquement, bien que des recherches montrent que les infrastructures cyclables réduisent les infractions, beaucoup d’automobilistes américains y sont opposés.

Pour compléter ses propos, voici un article qui peut vous intéresser :

Perceptions et réalités des infractions routières

La perception d’une non-conformité généralisée des cyclistes aux règles de circulation semble être démentie par les données. Cette idée reçue pourrait être renforcée par la visibilité plus marquée des infractions des cyclistes, comme rouler à contresens ou ignorer un stop. En revanche, de nombreuses personnes semblent moins sensibles aux infractions quotidiennes des automobilistes, telles que les excès de vitesse ou le stationnement illégal.

Bien que les infractions des cyclistes soient plus visibles, les données indiquent que les automobilistes commettent un nombre bien plus élevé d’infractions. Ces faits suggèrent que l’attention devrait se porter davantage sur le comportement des automobilistes plutôt que sur celui des cyclistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire