La crise du secteur cycliste au Danemark, un avertissement pour l'Europe ?

Publié le mercredi 10 avril 2024 à 12:00

Le marché des bicyclettes au Danemark connaît une situation inquiétante, distincte des tendances observées dans d’autres nations européennes.

La crise du secteur cycliste au Danemark, un avertissement pour l'Europe ?

L’essentiel de l’article et en 3 points :

  1. Chute historique des ventes de vélos au Danemark en 2023.
  2. Absence d’excès de stock, contrairement à d’autres pays.
  3. Forte baisse des importations, suivant la tendance européenne.

La révélation des données de 2023 par ‘Danske Cykelhandlere’, l’association des commerçants et des fabricants de vélos danois, couvrant la période de janvier à novembre 2023, jette un éclairage préoccupant. Ces chiffres pourraient bien servir de baromètre pour les performances à venir des marchés vélocipédiques dans le reste de l’Europe.

Contrairement à plusieurs pays qui ont vu leurs ventes de vélos grimper durant la pandémie, le Danemark semble avoir échappé à cette tendance, du moins selon les statistiques des vendeurs et de l’industrie cycliste locale. Alors qu’en 2020, une diminution des ventes était attribuable à des difficultés d’approvisionnement, un redressement notable s’est produit en 2021, retrouvant les niveaux pré-pandémiques. En 2022, le marché a enregistré une croissance saine de 4,5 %, marquée par une adoption accrue des vélos électriques au Danemark.

Une chute des ventes spectaculaires en 2023

baisse des ventes de vélos

L’année 2023 a cependant marqué un tournant drastique, avec une réduction significative du nombre de vélos livrés aux commerçants. En effet, il est passé de 457 927 unités en 2022 à seulement 275 507 durant les onze premiers mois de l’année. Même sans les données de décembre, cette baisse suggère une période particulièrement sombre pour le marché cycliste danois.

Quelles raisons derrière cette crise dans un pays pourtant réputé pour son amour du vélo ? Contrairement à d’autres régions d’Europe où un ralentissement de la production et des importations a pu être attribué à des stocks surchargés, cette explication ne tient pas pour le Danemark. Le pays n’a pas connu de boom de vente entre 2020 et 2022. La situation difficile des ventes de vélos, y compris électriques, est d’autant plus surprenante que l’économie danoise a légèrement progressé, avec une croissance de 0,5 % en 2023.

Ci-dessous, un article qui pourrait également vous intéresser :

Un reflet de la tendance européenne ?

Le Danemark dépend largement des importations pour son marché des vélos, régulières comme électriques, réexportant même une partie de ces importations. L’observation d’une baisse conséquente des volumes importés, de 504 366 unités en 2022 à 305 720 en 2023 (jusqu’à novembre), s’aligne sur les tendances d’importation européennes. 

Cette réduction des importations est cohérente avec les chiffres officiels de l’UE. La production locale, bien que marginale, a longtemps constitué une source secondaire d’approvisionnement, représentant moins de 3 % du marché total en 2022. 

Cette situation expose le marché danois du vélo à une vulnérabilité particulière aux fluctuations des importations, soulignant une crise qui pourrait préfigurer des difficultés similaires dans d’autres pays européens.

Même si on voit le prémisse d’un ralentissement des ventes, notamment en France, espérons qu’on n’en arrive pas à ce point-là….

Sans transition, pensez à consulter notre top 10 des vélos électrique pour cette année.

Si tu es intéressé par ce genre d’article :

Ajoute Meilleur-velo-electrique à ton flux Google Actualités.logo google actualité

On vous conseille également :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire