Cycle, Fitness & Outdoor Sports Expo (CFOSE)

Publié le mercredi 10 avril 2024 à 12:00

Dans la ville de Ludhiana, en Inde, l’industrie du vélo indienne marque un tournant décisif, se dirigeant résolument vers le marché du vélo électrique et visant le marché international.

Cycle, Fitness & Outdoor Sports Expo (CFOSE)

L’édition 2024 de la Cycle, Fitness & Outdoor Sports Expo (CFOSE), qui s’est tenue du 1er au 3 février, a illustré cette transition, malgré une réduction de son ampleur due à des défis économiques et industriels. Cette année, le salon a mis un accent particulier sur les vélos électriques, pour sa 14ᵉ édition.

L’article en bref et en 3 points :

  1. L’industrie cycliste indienne se focalise sur l’électrification et l’exportation.
  2. Les restrictions de visa impactent la participation internationale au CFOSE 2024.
  3. Collaboration visée entre l’Inde et le Portugal pour améliorer la qualité des vélos.
  4. TI Cycles développe des vélos électriques pour le marché européen.
  5. Automatisation et durabilité sont prioritaires pour les fabricants indiens.

Contexte réglementaire et participation internationale

La 14e édition du CFOSE a été réduite, affectée par des défis économiques et des restrictions de visa strictes du gouvernement indien envers les Chinois. Effectivement, cela a affectéla participation de plus de 30 entreprises chinoises.

Selon Surinder Singh Brar d’Annex Media Marketing Network Pvt Ltd, ces restrictions, exacerbées par les tensions géopolitiques récentes entre l’Inde et la Chine. Cela est dû à l’incident frontalier de 2020, ont freiné les investissements chinois et l’engagement au salon.

La présence internationale a été affectée par des politiques de visa strictes du gouvernement indien, en particulier envers les ressortissants chinois, reflétant les tensions géopolitiques actuelles. Surinder Singh Brar, de Annex Media Marketing Network Pvt Ltd, souligne l’impact de ces restrictions sur la participation des entreprises chinoises.

En parallèle, le salon a attiré l’attention d’acteurs internationaux, notamment ABIMOTA, l’Association Nationale des Industries des Deux Roues du Portugal, cherchant à établir des partenariats avec des entreprises indiennes.

Ci-dessous, un article qui pourrait également vous intéresser :

Vers une collaboration indienne et portugaise ?

Exposition de vélo au Cycle, Fitness & Outdoor Sports Expo (CFOSE)

ABIMOTA, l’association portugaise des industries du deux-roues, était parmi les participants internationaux notables du salon indien du vélo, cherchant activement à établir des collaborations avec des entreprises indiennes. L’objectif était d’explorer le marché indien pour détecter des opportunités de partenariat, notamment dans la fourniture de composants tels que pneus et pédales.

Sergio Ribeiro de ABIMOTA a souligné l’intention de connecter les fabricants indiens avec le secteur portugais pour élever la qualité des produits destinés au marché européen haut de gamme. Avec 95 % de ses 800 millions d’euros d’exportations en 2022, dirigées vers l’extérieur, le Portugal vise à renforcer la coopération industrielle bilatérale.

Expansion des vélos électriques Indiens en Europe

Les fabricants indiens s’orientent vers les vélos électriques, ciblant spécifiquement le marché européen pour compenser le faible impact du segment électrique sur le marché intérieur. TI Cycles, une entreprise basée à Chennai, développe une gamme destinée à l’Europe pour mi-2024, espérant écouler 1500 unités la première année.

Conçus pour être les meilleurs vélos de ville, ces modèles, vendus à environ 1000 €, promettent une autonomie de 70 km. Grâce à une plateforme modulaire permettant diverses variantes, TI Cycles vise à répondre aux besoins de différents segments de marché tout en favorisant la durabilité du produit et du processus de fabrication. Deepak Samuel, en charge des vélos électriques, souligne l’adaptation de ces vélos aux exigences européennes, preuve de leur validation sur le marché néerlandais.

Innovation et durabilité chez les fabricants de composants cyclistes indiens

Amar India, spécialiste des composants vélo haut de gamme, met l’accent sur l’innovation et la durabilité. Présentant des manivelles en alliage léger et des plateaux aux designs spécifiques pour une meilleure rétention de chaîne et moins de bruit, l’entreprise vise à répondre aux demandes variées, y compris pour les vélos électriques.

Karan Aggarwal, le directeur, souligne la collaboration avec des clients internationaux pour développer des produits adaptés à divers usages. L’objectif est double :

  1. innover dans la conception des pièces
  2. promouvoir la durabilité en visant une production écologique à faible impact carbone.

Modernisation des usines indiennes par l’automatisation

Les équipementiers indiens accélèrent l’automatisation de la production de vélos, s’associant à des entreprises européennes comme Holland Mechanics et Bike Botix pour moderniser leurs installations.

Holland Mechanics a diversifié son offre au-delà de l’assemblage de roues, en proposant des solutions personnalisées pour les lignes d’assemblage de vélos, y compris électriques et adaptés à des usages variés comme les fauteuils roulants. Puneet Madhav, de Holland Mechanics India, souligne l’objectif d’optimiser la production pour plus d’efficacité et de réduction des temps d’arrêt.

Le succès de ces initiatives en 2022 préfigure une augmentation attendue des ventes en 2024, témoignant de l’impact positif de l’automatisation sur l’industrie cycliste indienne.

Expansion de Bike Botix en inde avec gestion de données

Bike Botix, fabricant français de machines, développe sa présence en Inde au-delà des lignes de production de roues et de jantes, en introduisant l’assemblage de vélos, la gestion des données et les outils pour vélos. Jean Pereira, de Bike Botix, explique que cette extension vise à accompagner la montée des segments haut de gamme et électriques chez les fabricants indiens.

L’ajout de ces nouveaux services répond à un besoin croissant d’efficacité et de qualité dans la production, illustrant l’importance de la gestion des données dans l’amélioration continue des processus industriels.

Si vous êtes par d’autres articles, alors notre article sur les déboires du géant du vélo cargo Babboe peut vous plaire.

Si tu es intéressé par ce genre d’article :

Ajoute Meilleur-velo-electrique à ton flux Google Actualités.logo google actualité

On vous conseille également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire